SANTE

Enrôlement des électeurs : Malo Mobutu Ndimba, gouverneur du Nord Ubangi a exécuté son devoir civique ce vendredi

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer

À 3 jours avant la fin officielle de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs prévu le lundi 23 janvier 2023 d’après le calendrier de la CENI dans les 10 provinces de la première aire opérationnelle, l’autorité provinciale a exécuté son devoir civique ce vendredi 20 janvier 2023, précise une dépêche de la cellule communication du gouvernorat.

Se faisant accompagner de son épouse madame Djeda Kalasa, le numéro du Nord Ubangi s’est fait enrôlé dans la commune urbaine de Molegbe à 15 kms de centre ville. Chemin faisant avec son cortège, une marée humaines l’a obligé de faire marche en pieds à l’entrée de Kawele, village du vestige de la résidence de son grand père le Maréchal Mobutu jusqu’au centre d’inscription situé au Lycée Yengbingo de Molegbe, où il a obtenu sa nouvelle carte d’électeur ensemble avec son épouse.

Après cet exercice démocratique, le gouverneur s’est adressé à la population de la commune de Molegbe qui l’a accompagné à cette épreuve. Malo Mobutu Ndimba a lâché un petit message en ce terme :  » Moi, votre frère, je viens à peine de recevoir ma nouvelle carte d’électeur étant citoyen congolais. Cependant, je vous invite aussi à emboîter mes pas en vous faisant enrôler massivement enfin de maintenir ou d’augmenter même les sièges des représentations de nos élus aux niveaux provincial que national en vue de nous permettre de voter utile en 2023, surtout donner le second mandat au président de la république, Félix Tshisekedi  » .

Faisant d’une pierre deux coûts, l’autorité provinciale a visité tour à tour l’orphelinat Nazareth de Molegbe, le bâtiment scolaire du lycée Yengbingo se trouvant dans un état de délabrement très avancé et la maison communale en passant par la cathédrale Saint Antoine de padou dans la commune de Molegbe avant de retourner dans le centre ville de Gbadolite.

Rappelons que d’après le calendrier de la commission électorale nationale indépendante, cette opération d’identification et d’enrôlement des électeurs prend fin le lundi 23 janvier, alors qu’une bonne partie de la population de la province se vague encore sans la nouvelle carte d’électeur. Une situation qui doit interpelée la CENI à prendre des dispositions idoines en vue de rattraper les retards dû aux endommagements des kits d’enrôlement.

Rodrigue Kolaba.

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Shindani Komba

Félicitation sont excellence Mr le gouverneur

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Activé Notifications J'accepte Non merci