PROVINCE

Nord Ubangi : Trépassée depuis 2010, l’ISDR Bosobolo ressuscite après 13 ans

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer

l’Institut supérieur de développement rural de Bosobolo ( ISDR ) en sigle est de nouveau active, ceci après 13 ans d’inactivité suite aux multiples difficultés conjoncturelle. Sa résurrection a créée une effervescence totale dans le chef de la population de la cité du territoire de Bosobolo qui se dit prête à tout pour son promoteur Jean-Claude Molipe Mandonge, le vice ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières.

La double cérémonie notamment de la réouverture et du lancement solennel de l’année académique 2022-2023 a eu lieu vendredi 13 janvier 2023 dans l’enceinte de l’école primaire du 30 avril dans la cité dudit territoire.

plusieurs allocutions ont été prononcées devant l’auguste assemblée réunie pour ladite. Le secrétaire général administratif, le chef de travaux Assi Lisasi Raphaël a brossé l’historique de cette institution créée depuis 1994 mais, fonctionnée pour la première fois qu’entre 2007 et 2010 avant de rouvrir ce jour, après 13 ans. Cependant le directeur général a dans son mot congratulé les efforts du digne fils du terroir, en la personne de Jean-Claude Molipe Mandonge, vice ministre de l’intérieur qui par son bravoure a réussi à arracher l’arrêté ministériel N° 330 du 16 mars 2022 portant ouverture d’un établissement public de l’ESU dénommé ISDR Bosobolo dans le Nord Ubangi en RDC.

Le professeur Aimé-Arsène Damandji Banga-wa-Banga a indiqué, je cite :  » Le territoire de Bosobolo qui jadis connu comme grenier agricole de l’Ubangi avant et après l’indépendance a aujourd’hui besoin de l’apport des techniciens en développement rural pour son épanouissement harmonieux « . Voilà pourquoi la formation en licence professionnelle est extrêmement importante, a-t-il dit.

Il est à tenir que cette institution soumise à la tutelle de l’Enseignement supérieur et universitaire ( ESU ) assigne comme mission formée des techniciens de développement rural et organise pour cette année académique le premier cycle de Licence-Maitrise-Doctorat ( LMD ) dans la gestion de l’environnement et développement durable. Elle poursuit entre autre 3 objectifs dont Former des hommes et femmes aptes à veiller, accompagner, planifier, soutenir et animer le développement humain, économique et social des communautés rurales ; Collaborer à l’étude des problèmes humains, socioéconomique et social de la communauté rurale et enfin, construire une documentation aussi variée et complète que possible sur tous les aspects de la vie en milieu rural.

Présent à cette cérémonie, les chefs des groupements, l’AT a.i Papy Ngwayo Zambila et le ministre provincial de budget, Charles Donza qui a patronné la cérémonie ont tous parlés même langage qui est de voir cette institution prospérer comme à jamais. Ils ont tous félicités les efforts et courage concédé par son promoteur pour arriver à ce niveau.

13 ans de silence, un autre arrêté ministériel N°330 du 16 mars 2022 a donné l’accès à l’ouverture de cette institution. Par ailleurs, dans un autre arrêté ministériel N° 330 du 12 juillet 2022 prise par le professeur Moyindo Nzangi, 4 personnels ont été nommé pour la gestion de cette institution public à savoir : le professeur Aimé-Arsène Banga ( DG ) ; le chef de travaux Yves Libwa Ndongo ( secrétaire général académique ) ; le chef de travaux Assi Lisasi Raphaël ( secrétaire général administratif ) et l’assistant Valentin Abulu Mnoyo est nommé l’administrateur du budget.

Pour mémoire, l’ISDR Bosobolo a été créée par l’arrêté ministériel N° 330 du 16 mars 1994 et à cause des guerres à répétition dans le pays dès la moitié de 1990, elle n’a pu ouvert ses portes qu’à l’installation du gouvernement de la 3e république de 2007 à 2010 où elle avait déversé sur le marché d’emploi 63 techniciens en développement rural.

Rodrigue Kolaba.

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Activé Notifications J'accepte Non merci