POLITIQUE

Divorce Tshisekedi-Katumbi : plusieurs membres d’Ensemble pour la République tournent le dos à l’Union Sacrée !

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer

La rédaction

L’Union Sacrée de la Nation traverse une zone de turbulence qui ne dit pas encore son nom. En effet, Moïse Katumbi Tshapwe, après avoir annoncé officiellement sa candidature à la présidentielle 2023, a décidé de rompre son alliance avec le président Félix Tshisekedi et donc de claquer la porte à cette coalition, la majorité au pouvoir actuellement en Rd-Congo.
Emboîtant les pas de leur leader naturel, plusieurs personnalités surtout des ministres du camp Katumbi ont annoncé leur démission des postes stratégiques qu’ils occupaient au sein de la coalition au pouvoir.
C’est dans cette optique qu’au niveau national, Chérubin Okende, ministre des Transports et Voies de communication, Christian Mwando, du Plan et Véronique Nkulu, Vice-ministre de la Santé, Hygiène et Prévention, viennent de quitter le gouvernement Sama Lukonde.
Toujours dans le même cadre que, Momat Kabulo Christian, ministre provincial du Plan, Budget, Coordination des partenariats public-privé et Relations avec le Parlement du Haut-Katanga, a remis sa démission au gouverneur de la province, Jacques Kyabula.

En attendant la confirmation des démissions sur les tables de différentes autorités directes, un conseil des ministres spécial se déroule à la Cité de l’Union Africaine axée spécialement sur cette crise politique qui secoue le pays de Fatshi.
Une chose est certaine, une nouvelle page politique est en train de s’ouvrir car on annoncerait même une communication spéciale du chef du gouvernement dans les heures qui suivent.
Affaire à suivre.

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Activé Notifications J'accepte Non merci