POLITIQUE

Retrait du M23 des zones occupées : « Kigali doit user de son influence » (Antony Blinken)

image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken invite kigali à « user de son influence  » sur les rebelle du M23 pour que ce dernier se retir des zones qu’ils occupent dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Un appel lancé au cours d’un point de presse, le jeudi 15 decembre, par le chef de la diplonatie americaine aux dirigeants de Kigali en marge du sommet Etats-Unis/Afrique qui s’est tenu à Washington.

» la position americaine est claire : les USA restent attaches aux resolutions du processus de Nairobi et de la feuille de route du mini-sommet de Luanda. (…) Il faut donc que le M23 se retire des zones occupées, et de ce côté là nos yeux sont tournés vers le Rwanda pour qu’il use de son infuence afin d’encoyrager cela », a affirmé Antony Bliken.

Il a aussi invité toutes les forces militaires non gouvernementales qui se trouvent dans l’Est de la RDC, telles que les FDLR à se retirer aussi. Antony Bliken garde espoir que toutes les parties impliquées useront de leur influence pour que cela arrive.

Pour le département d’Etat americain, l’application de toute ses resolutions reste le plus grand défit à relever actuellement. A ce sujet, les USA restent convaincus que les solutions à ces problèmes doivent se discuter au niveau africain avec les acteurs clef notamment, l’Union Africaine et l’EAC.

Murphy FIKA
Objectif-infos / MCP, via mediacongo.net
image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Activé Notifications J'accepte Non merci