0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 37 Second

L’activiste Kasongo Ilunga Gauthier Müller du mouvement citoyen Biso Peuple n’est pas d’accord avec les réactions épidermiques du Secrétaire Général de l’UDPS Augustin Kabuya et du bureau de l’Assemblée nationale face à la sortie médiatique de Jean-Marc Kabund.

Gauthier Müller Kasongo qualifie de pathétique et de désastreux la cellule de communication de Kabund. 

Selon cet activiste Pro-démocratie, dans son speech, Jean-Marc Kabund a fait preuve d’immaturité et de manque de vision politique.

Gauthier Müller Kasongo estime que le langage grossier de l’ancien Président par intérim du parti au pouvoir est si bas et très dégoûtant et ne devrait pas être pris au sérieux par les militants de l’UDPS et encore moins par le bureau de l’Assemblée nationale. Selon lui, le silence est la règle d’or. Car on répond aux imbéciles par le silence. Et Kabund serait effacé de soi-même.

De même, Gauthier Muller Kasongo pense aussi que cette campagne médiatique, désordonnée ne devrait pas faire l’objet d’une réaction officielle, car il s’agit purement d’une provocation de Kabund-a-Kabund.

Comme on répond aux imbéciles par le silence, la direction politique de l’UDPS devrait faire fi aux critiques de ce dernier. Car nul n’ignore Kabund et ses extravagances. 

“Le Secrétaire Général Kabuya et les membres du parti au pouvoir ne devraient pas répondre ou porter plainte contre Kabund. En agissant ainsi, UDPS tombe dans le piège de Kabund“, regrette l’activiste Gauthier Müller Kasongo.

 

Quant à l’Assemblée nationale, son bureau ne devrait pas être avare de flatterie pour émettre une action disciplinaire contre Kabund parce que c’est un conflit interne de l’UDPS et non la Nation Congolaise. La démarche du bureau de l’Assemblée nationale risque d’entraver la démocratie, souligne Gauthier Müller Kasongo.

Le Coordonnateur du mouvement citoyen Biso Peuple, Gauthier Müller Kasongo Ilunga renvoie Augustin Kabuya et Christophe Mboso à l’école de silence pour qu’ils apprennent à bien diriger respectivement le parti au pouvoir et la chambre basse du Parlement.

Par Joseph Lounda

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
100 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires