0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 4 Second

Plus de 250 femmes de 3e âge vivantes dans la ville de Kananga, sont abandonnées à leur triste sort depuis un moment. Certaines d’entre elles, ont été contactées par notre correspondant depuis la ville de Kananga au Kasaï Central. Ces dernières révèlent qu’elles traversent des moments difficiles et très douloureux depuis qu’elles sont devenues veuves et personnes de 3e âge.

Ces vieilles femmes ont laissé entendre qu’elles passent la nuit à la belle étoile et affamées. Un moment si fort et si triste pour cette catégorie des personnes vulnérables.

À savoir l’hospice des vieillards de Kamuandu à Kananga est depuis un long moment saturé et débordé. Avec une capacité d’accueil de moins de 10 chambres, cet hospice n’aide plus à rien à ces personnes vulnérables. Ces vieillards plaident pour leur prise en charge en logement et autres besoins de première nécessité.

Contacté à ce sujet, un acteur de la Société Civile qui a requis l’anonymat, qualifie le régime actuel d’incompétence notoire au point d’être incapable d’apporter un petit soutien à cette catégorie des personnes.

Il invite ainsi les hommes et les femmes de bonne volonté d’apporter leur soutien aux personnes de 3e âge disséminées partout dans la ville de Kananga et spécialement à l’hospice des vieillards de Kamuandu.

Par Érick Djouma Mulumba✍️

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires