0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 45 Second

Le célèbre mouvement citoyen pro-démocratie “Biso Peuple” sera en sit-in ce mercredi 13 juillet devant la Cour de Cassation pour dire NON à l’acquittement de Vital Kamerhe et tous les prévenus dans l’affaire dite de 100 jours.

Pour rappel Vital Kamerhe et consorts, étaient condamnés en 1er et 2e degrés pour le détournement de plus de 50 millions de dollars américains destinés à la construction de maisons préfabriquées des militaires et des policiers.

Contre toute attente, Vital Kamerhe et ses co-accusés ont été acquittés le mois de juin dernier par la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe.

Pour Gauthier Muller Kasongo Ilunga dit Néo PanAfricaniste, Coordonnateur de ce mouvement, seule la justice élève une nation. À cet effet, il appelle les juges congolais à dire le droit et non à répondre aux injonctions politiques.

Acquittement de Vital Kamerhe, est-ce l’Etat de droit ou le théâtre de chez nous ? S’interroge Gauthier Muller Kasongo Ilunga, Coordonnateur et point focal du mouvement citoyen Biso Peuple (ndlr : Nous le peuple).

Si Vital Kamerhe et consorts sont innocents, c’est à la Cour de cassation de nous dire qui sont les coupables et où sont passés les 50 millions de dollars des contribuables congolais?

Notons que le Mouvement Citoyen Biso Peuple est une organisation de la société civile engagée depuis plus de 5 ans dans la lutte contre la corruption et la promotion de la démocratie.

Comme dans tous les dossiers de détournements oú ce Mouvement cherche toujours à voir clair, cette fois-ci encore le mouvement Citoyen Biso Peuple n’est pas prêt à cautionner l’acquittement de Vital et demande au Procureur Général Près la Cour de cassation au travers d’un mémorandum d’aller en cassation contre la décision d’acquittement rendue par la cour d’appel de Kinshasa- Gombe dans le procès de 100 jours.

Entre-temps, nous apprenons que les autorités portuaires de Dar-es-salam (Tanzanie) envisagent de vendre aux enchères les 189 containers des maisons préfabriquées, acquises aux frais du Trésor Public Congolais. “Quel manque à gagner pour tout un peuple”, regrette Gauthier Muller Kasongo Ilunga.

Par Joseph Lounda

Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires