0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:5 Minute, 51 Second

Depuis Lubumbashi où il séjourne, le député provincial Joseph Mbaya Kabwe Wa Mwadi, élu de la ville de Mwene-Ditu a réagit aux propos tenus par le président de l’Assemblée Provinciale de Lomami, Dr. Berthos Kabey Diyal lors d’une émission accordée aux journalistes de Lomami Infos.

Selon Joseph Mbaya Kabwe Wa Mwadi, le Président de l’Assemblée provinciale ne travaille pas pour la cohésion au sein de la province mais plutôt pour ses intérêts, d’où l’urgence pour lui de démissionner de ce poste.

” Le président de l’Assemblée provinciale de Lomami, mon collègue Berthos Kabey Diyal ne travaille pas pour l’intérêt de la province mais plutôt pour ses intérêts. Qu’il démission car il n’a pas fait preuve de rassembleur il a des penchants pour conserver ses intérêts. Il voudrait nous faire hériter les problèmes de nos aînés, en disant que nous nous travaillons pour le patriarche Lumanu et lui soutiendrait l’excellence Puis oubliant que ces derniers sont d’une même contrée. Lui ne peut pas s’immiscer dans leurs différends Même à Wikong depuis qu’il s’y était rendu en 2019, qu’il dise qu’il y a déjà fait plus de 24h depuis qu’il est président de l’assemblée ? Il n’a pas renflé les voix à Kandakanda, Luputa et partout ailleurs ; le poste de président qu’il occupe est un quota du territoire de Luilu. Il nous a fait beaucoup de mal. Je cite notre sœur Annie Bukasa avec preuve à l’appui, lui le Président de l’Assemblée provinciale avait pris notre sœur pour aller récupérer de l’argent auprès de Édouard Mulumba lors des élections des gouverneurs, lui même sait de quoi je parle, alors qu’il démission, trop c’est trop, on ne peut admettre qu’il continue à ternir l’image de notre entité. Il nous gère très mal comme ses enfants. Il n’était pas venu battre campagne pour nous, je vous ai dit que s’il aurait postulé à Mwene ditu, il n’allait pas avoir même 200 voix, les voix qu’il a obtenu, il les a eu grâce à notre chef de Kanitshin. Qu’il démissionne, l’un des élus provinciaux de Kandakanda va récupérer le poste”, a déclaré Joseph Mbaya, avant d’appeler le nouveau gouverneur de province à vigilance vis-à-vis du bureau de l’assemblée provinciale.

“Le gouverneur devra se dépasser des propos du genre tel ne t’avais pas élu, le match est déjà fini et l’arbitre a déjà sifflé. Le gouverneur Nathan Ilunga et son Vice Jean Claude Lubamba ont déjà gagné, nous sommes obligés de les accompagner car, la majorité c’est la population et non le 17 députés comme certains les prétendent. Qu’on laisse le gouverneur travailler d’abord avec l’équipe des ministres du gouvernement sortant pendant que nous sommes en vacances parlementaires. Et à notre retour en septembre, qu’il signe son arrêté et nous on investit son gouvernement. Présentement l’argent de la session extraordinaire que certains envisagent c’est beaucoup, pas moins de 50.000 dollars car selon notre règlement, il faut assurer les transports pour chaque député partout où il peut séjourné. C’est donc un manque à gagner pour notre province car cet argent peut même aider à la construction d’une ou deux école. Un simple exemple, avec l’ancien gouverneur Sylvain Lubamba nous avions reçus 600.000Fc par élu pour investir son gouvernement et comprenez donc que c’est beaucoup d’argent. Il y a les collègues qui sont à Kabinda attendant toujours la sortie du gouvernement pour que soit convoquer la session extraordinaire. J’insiste mon frère doit démissionner, car nous ne sommes pas bête pour qu’il arrive jusqu’à nous qualifier des tireurs des ficelles.”

S’agissant du tribalisme attribué au journaliste Ali Bukasa et son confrère Waku Miela, par le président de l’assemblée provinciale comme étant des journalistes qui travailleraient pour les députés qui freinent le développement de la province, l’élu de la ville de Mwene ditu m’a pas marché de mots.

” Ali Bukasa est un journaliste, il fait son travail. Comme tout journaliste, ayant appris l’information sur le détournement de 78 millions, il a fait son travail en donnant la parole aux deux parties, le Président de l’Assemblée et le gouverneur a,i sortant.

A quoi bon l’incriminer en le traitant de tribaliste qui travaillerai pour un autre camp ?
Si eux ont utilisé le journaliste Ali Bukasa pour destituer le bureau de l’assemblée provinciale autrefois dirigé par le collègue Valdo Tshibangu et aussi le Gouverneur Sylvain Lubamba, qu’ils ne pensent pas que nous autres nous pouvons nous livrer à pareil exercice. Lui mon frère Berthos Kabey connaît ce qu’il fait lors du décès du jeune frère de l’ancien président Valdo Tshibangu. Quelqu’un éprouvé et eux lui demande de venir présenter ses moyens de défense et lui mon frère Kabey n’avait jamais consolé notre Valdo Tshibangu qui avait perdu son jeune frère âgé de plus de 40 ans. Nous nous utilisons positivement les médias. Nous ne parlons que la vérité. Tout le monde le sait, Joseph Mbaya ne pas un hypocrite ou un rusé, si je dis oui, mon oui demeure et je ne me cache pas comme lui le Président Berthos Kabey qui, dans un dossier est capable de dire oui et non à la fois, cfr les élections des gouverneurs du 06 Mai dernier.
Celui qui est dans le tribalisme c’est lui le Président Berthos, je sais ce que je parle et j’ai même des preuves de nos conversations en privé. Lui a pris une femme dans tribu, il a travaillé dans sa tribu, il s’est fait élire toujours dans sa tribu, il construit un centre de santé toujours dans sa tribu. Vous comprenez que c’est quelqu’un de tribal qui jouit des privilèges de notre territoire de Luilu mais sans pour autant nous unir. En aucune fois il ne nous a réunis pour parler développement de Luilu, ce qu’il sait faire, c’est occuper le poste de responsabilité au nom et pour le compte de Luilu. Il ne peut pas se comparer à nous autres car, nous nous sommes fait élire à Mwene ditu une ville dont les réalités politiques sont connues de tous”, a-t-il martelé.

Par ailleurs l’élu de l’alliance chrétienne pour le développement et la démocratie, ACDD en sigle s’est réservé de parler à fond du dossier de détournement car, selon lui, le contrôle parlementaire se poursuit et beaucoup d’autres révélations sont attendues.

En outre, le député provincial Joseph Mbaya Kabwe Wa Mwadi a rejeté les allégations du président de l’assemblée provinciale selon lesquelles il y auraient les élus provinciaux de Mwene Ditu qui n’ auraient pas contribués aux démarches de la délocalisation du projet de construction de l’hôpital de Kypusha à Mwene ditu.

” Voilà encore ce qui prouve la politique de mensonge et de division dans le chef du président Berthos Kabey Diyal. Comment pouvez-vous admettre qu’un élu puisse s’opposer à une action de développement au profit de ses électeurs ? Il a manqué tout simplement à dire. Mon collègue Berthos Kabey Diyal doit savoir que nous exerçons un mandat qui a un début et aussi une fin, inutile de vouloir un nom derrière les dos des autres”, a-t-il conclu.

Par Pokal Makwa

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires