0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 30 Second

Le football club féminin du TP Mazembe de Lubumbashi a terrassé le Cercle sportif féminin Bikira de Kinshasa sur la marque de de 3 buts contre 1 ce mardi 28 juin 2022 au stade des Martyrs de la Pentecôte lors de la finale de la 13ème édition de la Coupe du Congo, faisant office du championnat national de football féminin de la RDC.

Dès l’entame du jeu, le match s’emballe soulignant ainsi le côté “finale” de la compétition. Les Kinoises de Bikira font pression sur la défense adverse cherchant à tout prix à marquer en premier. Pression de courte durée car TP Mazembe va réagir rapidement et cette fois-ci la pression de l’attaque va payer. A la 18ème minute, grâce à une frappe limpide, Naomie Kabakaba trouve la faille après un coup de pied habilement joué. Assommées par les Lushoises, les Kinoises tentent de s’organiser, en vain. Offensivement, la rencontre va en sens unique en faveur des Corbeaux de Mazembe. Ainsi, Merveille Kanjinga, après une passe millimétrée à la surface de réparation, marque le second but du match et son 23ème de la compétition : Mazembe 2, Bikira 0, tel est le score à la pause.

Au retour des vestiaires, Mazembe aborde la partie comme elle l’avait laissée. À deux-trois touches de balle, un attaquant fonce et croise sa passe. Sa coéquipière n’a droit de choix que de pousser le cuir au fond des filets : Esther Dikisha marque le troisième but des Corbeaux de Lubumbashi à la 46ème minute de jeu.

L’écart ainsi creusé, Bikira est assommé et n’aura plus de mental pour revenir dans le match enfin de rattraper son retard au marquoir. A partir de cet instant, une partie de ce match va se jouer sur un faux rythme jusqu’à ce que Bikira se réveille pour sauver l’honneur. A la 87eme après des tentatives sans succès, Senga Dole 86′ va enfin réussir à marquer pour les Kinoises. Ainsi, au coup de sifflet finale de l’arbitre Micheline Ngoma, le marquoir affichait 3 pour Mazembe et 1 pour Bikira.

Des cagnottes qui font jaser

La cérémonie du sacre a eu juste lieu après la rencontre. Aux côtés des médaillés d’or pour le vainqueur, d’argent pour la deuxième place et ceux de bronze pour la troisième place, des cagnottes ont été octroyées aux différentes équipes ayant fini sur le podium de cette compétition. 5.000 USD pour le champion, 2.500 USD pour son dauphin et 1.500 USD pour le troisième. Jugées très insuffisantes pour plus d’un observateurs, les quelques supporters présents au stade des Martyrs, ont profité de la présence des médias lors de cette rencontre pour crier à l’injustice estimant l’écart très grand entre la cagnotte du vainqueur de la coupe du Congo version masculine et celui de la version féminine. Symboliques que pour autre chose, ces cagnottes ne couvrent même pas, après estimation faite, la moitié de dépenses effectuées par lesdits clubs.
Nous y reviendrons

Par Armando Mananasi

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires