0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:3 Minute, 1 Second

Le Secrétaire général de l’Union de la nation congolaise (UNC), Billy Erastone Kambale Tshongo a, vendredi 24 juin dès 10 heures, dans l’effervessence totale dans un siège bondé de monde, militants et cadre, célébré l’acquittement de Vital Kamerhe en saluant la décision de la justice d’avoir d’acquitter Vital Kamerhe le lavant plus blanc que neige.

Lors du rassemblement des militants UNC de ce vendredi 24 sous un soleil de plomb, le mot du chef de fil du parti, Billy Kambale introduit par l’Interfédéral de Kinshasa, Bertin Mobonzi après une chaude prière du pasteur Tshatumba. Les rouge et blanc, venus nombreux ont créé une marée humaine dérapant l’avenue croix rouge sur Barumbu, pour célébrer un Vital Kamerhe fanions, drapelets banderoles brandissant la célébration de Kamerhe en homme libre, comme ceux de la cellule de recrutement de Papy Okata conduite par son Coordonateur Kinshasa Christian Eleko.
Ci-dessous l’intégralité du speech de Billy Kambale au siège du parti devant une marrée des militants UNC.

Juste le camp de la vérité qui a triomphé.

“Nous étions malheureux, et enfin de compte, c’est nous qui sommes dans la liesse. Et notre joie ne se traduit pas par un triomphalisme. Il n’y a pas un camp des vainqueurs et un camp des vaincus. Il y a juste le camp de la vérité qui a triomphé. N’est-ce pas ? (Foule : Ouiii!) C’est la même justice qui l’a condamné à 20 ans de prison qui l’a acquitté. Ceci prouve la grandeur divine.
On a connu beaucoup des problèmes et la foi de bon nombre avait faibli. Il y a Nombreux disaient – pourquoi vous vous battez autant Kamerhe ne sortira jamais de cette prison. Certain ont même proposé de le destituer et le remplacer par une autre personne. Vous le savez?
On leur avait répondu, que nous étions convaincus de l’innocence de notre Chef! Même si cela pourrait prendre 5 ans nous serions là, entrain de défendre la vérité. Parce que le Kamerhe que nous avions suivi nous le connaissons. Si leur Kamerhe est mort le nôtre est? ( Réponse de la foule: vivant!)
Je le dis à tous, dès aujourd’hui, le jeu politique change. Je sais que les Etats majors sont rentrés aux laboratoires. Les grand coach est libre.

Remerciements à Félix Antoine Tshisekedi”

Je ne peux clore sans remercier quelqu’un et d’ailleurs je vous prie de l’applaudir, son nom c’est Félix Tshisekedi Antoine Tshilombo ( Applaudissements de la foule)

C’est ici pour moi l’occasion de dissiper les malentendus, les aigris avaient colporté des calomnies. Mais nous on s’entenait toujours qu’en l’absence de preuve. On ne pouvait pas condamné notre président du parti Vital Kamerhe ! Nous avions dénoncé un jugement unique. Ce jugement unique n’avait rien avoir avec son excellence Monsieur le Président de la République n’est-ce pas ? (La foule : Ouiiiii) Si un juge ou magistrat s’égare est-ce le chef? ( La foule: Non) Vous vous souvenez que nous avons demandé au Chef de l’État d’être au dessus de la mêlée, en s’assurant de la bonne administration de la justice. En s’impliquant pour que les juges ne soient pas au service des politiciens.
Et je vous assure que le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi n’était ni de près ni de loin dans cette affaire. Il s’est assuré comme demandé de la bonne administration de la justice. On a sollicité à ce que ceux là qui ont ramené l’affaire à la table du conseil des ministres cessent de manipuler la justice.
J’étais encore ministre je sais chacun d’entre eux. Et le président de la République avait déploré le fait qu’ils aient commencé une instruction judiciaire avant l’audit.

Par Elrick Elesse

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires