0 0
Read Time:2 Minute, 12 Second

Mieux vaut tard que jamais dit-on. Longtemps attendu et oublier d’ailleurs par la population, voici le moment est venu pour injecter les vaccins anti covid-19 à la population ubangienne.

C’est dans ce sens que le Programme Élargi de Vaccination (PEV) avec ses partenaires notamment l’UNICEF, OMS, ALLIANCE GAVI… ont organisé une campagne de 7 jours dans toute l’étendue de la province.

Le go a été donné ce mercredi 11 mai par le Gouverneur Intérimaire de la province dans l’enceinte de la commune mère de Gbadolite.

Dans son mot de circonstance, Oscar Oshobale Oyosu, Gouverneur de province, “a appelé la population à s’approprier cette vaccination pour se protéger  et protéger les autres”.

A lui d’ajouter : “La République Démocratique du Congo a opté pour la vaccination à côté des mesures préventives édictées par les autorités pour lutter contre cette pandémie mortelle qui ronge l’humanité toute entière dont le Nord Ubangi n’est pas épargné, à cet effet, j’exhorte tous, dont filles et fils du Nord Ubangi âgés d’au-moins 18 ans à se faire vacciner pour se protéger contre cette pandémie qui n’a pas des traitements curatives mais, préventives… sur ce, je lance officiellement le début de la campagne de masses de la vaccination contre la Covid-19 dans le Nord Ubangi“, avait déclaré Oscar Oshobale Oyozu, le premier citoyen de la province.

Pour sa part, le Chef d’Antenne du Programme Élargi de Vaccination (PEV) a indiqué que 78.882 personnes sont attendues afin d’être vacciner tout au long de cette campagne de 7 jours qui couvre du 11 au 18 du mois en cours, avait signifié Christophe Kotanda.

De son côté, le Docteur Marthe Idumbo, Chargée de Programme survie de l’Enfant à l’UNICEF a déterminé les cibles prioritaires de personnes sensées se vacciner qui sont notamment :Les personnes les plus exposer à savoir, les personnels de santé qui ont de contact permanent avec d’autres personnes, des caissiers, enseignants, conducteurs des véhicules et transports en commun et tant d’autres, après celles-ci c’est les groupes prioritaires dont celles à risque élever de morbidité et de mortalité dû à la covid-19 dont les personnes âgées de 55 ans et plus, celles atteintes des maladies chroniques et fragilisant dont hypertension, le cardiaque, les maladies respiratoires, les diabètes etc.

Enfin Taima Taylor Zalo, President de Cadre de Concertation des Sociétés Civiles du Nord Ubangi a appelé lui aussi, la population entière de s’approprier cette vaccination pour se protéger pour ne pas tomber dans le piège de cette pandémie mortelle.

Rappelons que deux types de vaccins sont adoptés pour cette campagne dans le Nord Ubangi dont le ” Moderna ” et ” Jonson Jonson.

Par Rodrigue Kokaba.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires