0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 45 Second

Le Festival du Film Européen a ouvert ses portes au public par des projections des films dès ce mercredi 11 à la Halle de la Gombe à Kinshasa. La journée du jeudi 12 à 18 heures annonce le lancement officiel avec pompe par le Film “Mama” de Pablo de Chica. Plus que ça, la même journée du jeudi sera aussi marqué par le début de plusieurs ateliers de formation sur le cinéma. Moyindo Mpongo, la pépite du cinéma congolais, va animer l’atelier de formation sur le métier d’acteur de cinéma. Il a été au micro de votre rédaction de Télégramme du Congo dans un entretien à bâtons rompus.

-Télégramme du Congo (TC):
Monsieur Moyindo Mpongo aujourd’hui vous n’êtes pas à présenter aux amoureux du cinéma congolais et d’ailleurs. Dites nous qu’est-ce qui justifie votre présence au Festival du Film Européen ?
– Moyindo Mpongo (MM):
C’est le Festival du Film Européen. Donc nous allons ici, partager les expériences. Moi à titre d’exemple je suis dans la partie l’atelier de formation sur les jeux d’acteurs. Je vais former des jeunes pour partager -un peu- de ce que je sais sur le métier d’acteur de cinéma.
Et dans l’ensemble comme vous le savez si bien, il y aura aussi ce facteur où des projections seront faites, donc on ne va pas seulement nous atteler sur la formation des acteurs, mais aussi des master class sur l’organisation, l’écriture etc… et ça c’est la responsabilité d’autres personnes. Et moi je vais m’occuper de ce que je fais, qui est d’ailleurs connus de tous, je suis un acteur, expérimenté dans le 7ème art. Donc je vais partager mon expérience avec le public participant.

TC: Qu’est ce que cette édition a de particulier?

MM: Il y aura des projections qui seront faites ici à l’Institut Français de Kinshasa, dans d’autres coins de la capitale, et de la République. Tout ça c’est pour faire profiter du plaisir du Fest Film Euro. Avec des professionnels de renom d’ici et de l’Europe.
C’est déjà gratuit, l’accès est gratuit pour tout le monde, entrée libre, de même pour les formations que nous allons donner. Les participants doivent simplement d’enregistrer pour être répertoriés dans la liste. Et puis c’est tout.
-TC: Il y a-t-il un grand intérêt à prendre part à ces ateliers de formation ?
MM: Je dirais tout de suite que oui hein!! C’est festival va être absolument bénéfique pour ceux qui aspirent à devenir des vrais acteurs. Vous voyez? Les gens veulent faire ce que l’on fait, ils sont excités à devenir des acteurs…mais, sont-ils capable de faire comme nous? Sont-ils capable de d’émuler? Sont-ils capable d’interpréter ? Sont-ils capable de s’émuler? Sont-ils capable d’encaisser ? Donc en peu de mots, ce sont ces choses que l’on va faire connaître aux acteurs. Là vous allez vous rendre compte si vous êtes vraiment faites pour être acteur.
Donc ça dépend de ce que vous allez ressentir pendant nos échanges (rire). C’est important parce que c’est pendant les échanges que vous allez vous donner un positionnement qu’il vous faut, pour ce que vous devriez faire pour votre futur en tant qu’acteur.
TC : Merci beaucoup pour cet appel lancé au public et pour votre disponibilité.
MM: C’est moi qui vous remercie.

Propos recueillis par Elrick Elesse.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires