0 0
Read Time:1 Minute, 59 Second

Les mouvements citoyens congolais réunis dans la Dynamique des Jeunes Engagés dans la Consolidation de la Démocratie,  DJECOD en sigle, désavouent les politiciens véreux qui cherchent à instrumentaliser les jeunes par des marches pour faciliter le dialogue qui se soldera par le partage du pouvoir.

La DJECOD/RDC salue la détermination des Honorables Députés à doter la CENI de tous les moyens dont elle a besoin pour l’organisation des élections démocratiques et apaisées en 2023.

La DJECOD/RDC rappelle aux acteurs politiques que les jeunes congolais ne sont pas prêts à mourir et servir de marchepied à ceux qui cherchent à entrer au gouvernement à l’issue du dialogue réclamé.

Ci-dessous la déclaration de la DJECOD/RDC lue par le Coordonnateur Gauthier Müller Kasongo Ilunga

DYNAMIQUE DES JEUNES ENGAGÉS DANS LA CONSOLIDATION DE LA DÉMOCRATIE

(DJECOD/RDC)

Déclaration N°005/Kin/05/15/022/CC/Djecod Relative à la réforme de la loi électorale.

Nous Activistes Défenseurs des Droits Humains de tous les mouvements citoyens de la République Démocratique du Congo réunis  au sein de la Dynamique des Jeunes Engagés dans la Consolidation de la Démocratie.

Saluons, ce jour, la détermination des Honorables Députés Nationaux à doter la CENI de tous les moyens dont elle a besoin pour l’organisation des élections démocratiques et apaisées en 2023.

Félicitatons, pour ce faire, le bureau de l’Assemblée nationale pour son appel lancé à l’opposition à lui soumettre la liste des dispositions de la loi électorale sous examen qui requièrent le ” consensus” afin d’organiser les échanges.

En effet, encourageons l’Honorable MBOSO, Président de l’Assemblée nationale dans la voie de la sagesse qui consiste à accepter les contributions de toutes les forces vives de la République Démocratique du Congo aux échanges parlementaires sur la loi électorale.

Ainsi, nous désapprouvons toutes tentatives visant à instrumentaliser la population congolaise, en général, et les jeunes en particulier. Nous disons clairement que jusqu’ici rien ne justifie des manifestations publiques si ce n’est des intérêts égoïstes tendant à utiliser les jeunes jusqu’au sacrifice suprême juste pour le partage du pouvoir.

Enfin, disons aux acteurs politiques que les jeunes congolais ne sont pas prêts à mourir et servir de marchepied à ceux qui cherchent à entrer au gouvernement à l’issue du dialogue réclamé.

Fait à Kinshasa,  le 06/05/2022

Gauthier Müller Kasongo Ilunga
Coordonnateur

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires