0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 50 Second

Mains propres sur la traçabilité du denier public. Aucun cadavre dans le placard de ce candidat Gouverneur désigné pour relever le défi de la province de Kimbangu.
Docteur Guy Bandu, après sa victoire sur les primaires organisé au niveau de l’Assemblée Provinciale sur instruction du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, il l’a annoncé modestement sur Top Congo devant Christian Lusakueno.
Les 23 candidats sur la liste pendant les primaires selon nos  sources  proches de l’Assemblée Provinciale piloté par le président Jean Claude Vuemba.
Les Ne-Kongo ne seront plus étonnés de cette victoire prévisible dont ce consensus a réussi la bénédiction du chef.
Hélas, à deux semaines du scrutin, les aigris de ces primaires piqués par la mauvaise foi commencent une campagne de sape contre le candidat consensuel.
Augustin Kabuya au Palais du Peuple, le jour de l’élection du professeur Mbata pour remplacer Jean-Marc Kabund , a  évoqué le résultat de ces primaires scellé par l’Union Sacrée devant 3 députés nationaux dont l’un est candidat.
Hélas, Kabuya voulait épargner le nom du chef de  l’État dans une bataille électorale provinciale.
Cette réponse de Kabuya en faveur de Guy Bandu a réveillé  les démons de la jalousie pour aller s’autoproclamer en désordre candidat de l’Union Sacrée.
votre média, Le Télégramme du Congo a pris soin d’aller vérifier la position de la notabilité Ne-Kongo pour ce choix.
Une seule réponse, que le meilleur gagne, le patriarcat ne peut diviser la province de Simon Kimbangu.
Docteur Guy Bandu est sans doute ce meilleur pion découvert par les primaires  ne peut faire l’objet d’une remise en question.
Encore trois critères de taille crient en faveur du Docteur Guy Bandu :
1. Il est une nouvelle figure sur la scène politique du Kongo Central, par conséquent, il est propre pour être utilisé par sa chère province.
2. Le docteur Guy Bandu n’a aucun cadavre dans le placard de la province, critère dont beaucoup des candidats ont la bouche  fermée vu leurs mauvais souvenir de la gouvernance à une certaine époque.
3. Enfin, nonobstant ses compétences reconnues du médecin, Guy Bandu est un fin manager dont ses entreprises privées au Kongo Central se positionnent en bonne place au Kongo Central.

Par Gérard Lemba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires