0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:3 Minute, 22 Second

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante est arrivé à Gbadolite, chef-lieu du Nord Ubangi depuis le samedi 30 avril dernier où il a présidé un cadre de concertation ce lundi 02 mai 2022 avec toutes les couches sociale de cette province avant de s’envoler pour Kinshasa, la Capitale congolaise.

La séance s’est ténue dans la grande salle d’amphithéâtre de Motel Nzekele, sous le coût de 10heures locale, le tout a commencé par l’hymne national du pays.

Après, le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI/Nord-ubangi, Blaise Likongo Nkoy a, dans son mot de circonstance remercié tout le monde ayant rehausser de sa présence cette rencontre.

Blaise Likongo Nkoy a aussi par la même occasion adressé son indéfectible soutien avec toute son équipe au N°1 de la Centrale Électorale pour le choix porté sur la province du Nord Ubangi pour sa première tournée.

A lui d’ajouter : ” Moi et mon équipe sommes unis pour vous accompagner à arriver aux objectifs assignés, notamment celui d’organiser les élections en 2023“, a dit Blaise Likongo Nkoy.

Prenant la parole pour sa part, Oscar Oshobale Oyozu, Gouverneur a.i de la Province a souhaité bon travail au N°1 de la CENI, avant d’indiquer, “que c’est une chance aujourd’hui pour le Nord Ubangi de discuter avec le Président de la CENI sur l’évolution du processus électoral, car elles permettront de dénicher les difficultés des opérations précédentes“, a-t-il dit.

Prenant à son tour la parole, le Président Denis Kadima a remercié tous les participants et a indiqué, qu’il n’est pas venu parler mais plutôt pour écouter avant de dévoiler sa vision qui est celle de remonter les niveaux des élections de la RD Congo au standard international axé sur 5 points notamment :

– Créer une nouvelle image de la CENI pour renforcer sa crédibilité;
– Améliorer la qualité des services pour accroître l’efficacité de cette institution d’appui à la démocratie;
– Renforcer les relations avec les parties prenantes pour une plus grande crédibilité;
– Construire une nouvelle culture pour une plus grande adhésion de la population à la participation aux processus électoral,
– Et enfin engager une politique technique des mobilisations et des  gestions durables et efficaces des ressources rationnelles de la CENI.

Après son adresse, Emmanuel Momotoy, Informaticien au Secrétariat Exécutif Provincial et Modérateur du jour a accordé tour à tour la parole aux participants.

L’essentiel des différentes préoccupations des participants était basé sur les sièges perdus lors de la dernière élection, le problème d’éloignement des centres des scrutins, et celui lié à l’élection d’un nouveau gouverneur du Nord Ubangi.

Reprenant la parole, Denis Kadima a répondu aux différentes questions lui adressées notamment celle concernant les sièges. Le N°1 de la CENI a indiqué que les débats sont au tour de ça à l’Assemblée nationale, et a ajouté que c’est ne pas le problème de son institution, mais les partis politiques doivent aussi sensibiliser leurs membres (la population)à s’enrôler massivement pour rattraper ces sièges perdus.

À la question d’éloignement des centres, Denis Kadima a signifié que c’est d’ailleurs le but de sa tournée au Nord-Ubangi pour s’enquérir de toutes ces situations.

À la question d’élection du nouveau Gouverneur, il a rassurer la population en signifiant que la CENI a été notifié il y a à peine 10 jours par le VPM Daniel Aselo, Ministre de l’Intérieur pour l’organisation des élections dans cette province.

Enfin, Denis Kadima a rassuré les leaders d’opinion présents à cette séance que “la CENI va travailler d’arrache-pied pour sortir un calendrier spécial pour le Nord Ubangi afin d’élire un nouveau Gouverneur”, a conclu le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante dans une bonne ambiance avec les leaders d’opinion de la province du Nord Ubangi avant de reprendre son jet pour Kinshasa, la capitale congolaise.

Rappelons ici, que le N°1 de la CENI est arrivé à Gbadolite, chef-lieu du Nord Ubangi à la tête d’une forte délégation depuis le samedi 30 avril dernier, dans le cadre de la supervision de l’opération de cartographies en cours.

Par Rodrigue Kolaba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sembe

Nous demandons au président de la CENI d’éviter le glissement.