0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 7 Second

L’élu de Pangi dans le Maniema, l’honorable Kokonyangi reste égal à lui même. Il n’a pas manqué de dénoncer la messe noire électorale de l’Union Sacrée de Félix Tshisekedi.
En marge de la déclaration du Front Commun pour le Congo, FCC, au Palais du Peuple qui exigeait certains préalables avant l’examen de la loi électorale.
L’honorable Kokonyangi retrace la malignité de l’Union Sacrée sur une tricherie en gestation, dénonce l’élu de Pangi.
Il rappelle la méthode cavalières de choix sur le bureau de la Cour Constitutionnelle taillée sur mesure de l’Union Sacrée au point où nous assistons à une précipitation de l’éleboration de ladite loi, constate Kokonyangi.
Il brandi encore la composition du bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI, où il y absence de l’Opposition et de la Société Civile, regrette l’honorable.
Tout ce tableau atteste que la messe noire est déjà dite et vous voulez que le Front Commun pour le Congo vient s’embarquer sur ce scénario de mauvais goût.
Pour rappel cette déclaration de la famille politique de Joseph Kabila a été lue par l’honorable François Zekuye du PPRD avant l’ouverture de la plénière consacrée à l’examen de cette question électorale.
Le bureau de l’Assemblée Nationale du président Christophe Mboso avait reporté ce débat d’une semaine pour amener les uns et les autres a arrondir les angles.
Par Gérard Lemba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires