0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 7 Second

“On ne jette pas l’eau du bain et le bébé”. L’intérêt du peuple d’abord. C’est au vue de l’évolution positive de contrôle parlementaire que l’initiateur de la pétition contre le président Mboso ensemble avec les 129 signataires après concertation que l’honorable Iracan Gratien de Saint Nicolas a levé l’option de surseoir cette pétition qui visiblement avait bousculé tout le bureau de la Chambre Basse.
C’est Monsieur Didier Dikele, son porte parole qui a livré l’infos devant les médias avec une copie de cette de correspondance de l’accusé de réception en main.


Dans cette correspondance adressée au président Mboso ci-joint inclus, le Porte-parole rappelle le sens noble et objectif de la démarche de l’honorable Iracan qui ne cherchait que l’intérêt général des paisibles congolais, insiste l’élu de l’ituri.
Encore, dans la même lettre reconnaît l’honorable Iracan, voit dans la d’échéance du Ministre de l’Economie Jean-Marie Kalumba l’une preuve qui motivait son action contre le Président Mboso.
Il y a un temps pour tout dit les saintes écritures. Didier Dikele révèle encore dès l’ouverture de Cette session, il y a des avancées parlementaires, constate le Porte-parole.


L’honorable Iracan Gratien de Saint Nicolas, cet élu de l’ituri, proche de Moïse Katumbi a tenue à mettre toutes sa démarche sur la place publique pour prouver son honnêteté a renchérit Didier Dikele.

Par Gerard Lemba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires