0 0
Read Time:54 Second

Il a essuyé d’un échec cuisant à Casablanca, dix mois après sa nomination à la tête de l’équipe nationale de la RDC, n’a pu qualifier les félins du bassin du Congo, les Léopards à la Coupe du Monde 2022 face au Maroc. Ce technicien argentin a decidé de mettre fin à son contrat, malgré la proposition du ministère de Sports de le prolonger.

L’annonce du ministère des Sports devrait pas tarder pour rendre officielle cette démission du sélectionneur national qui avait signé un contrat « d’objectifs » lors de son arrivée en mai 2021.

A deux mois du début des éliminatoires de la CAN 2023, le pays de Ndaye doit se trouver à nouveau, cette fois-ci un bon sélectionneur.

A en croire notre confrère argentin César Luis Merlo, qui a fait fuité l’information, plusieurs sélections seraient intéressées par les services de Cùper.

Il sied de souligner que la douche froide de la RDC est une occasion pour le sport congolais d’arrêter avec la spontanéité et l’opportunisme et mettre du sérieux dans la politique sportive.

Par Elrick Elesse

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
100 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires