0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 41 Second

Un nouveau baptême de feu attend Sama Lukonde, le Premier Ministre issue exclusivement des entrailles de l’Union Sacrée à l’Assemblée Nationale.
Notez, après cette ouverture de la session parlementaire de ce mardi 15 mars 2022, le chef du gouvernement viendra à la première demande devant la représentation nationale.
Cette dernière correspondance de Mbindule déposée hier Lundi le 14 Mars 2022 au service courrier du président Mboso a éclipsé les restes sujets d’actualités.
L’élu de Butembo en précurseur a examiné du fond en comble le programme d’action du gouvernement Sama Lukonde avant d’adresser cette épreuve de feu constituée de 34 questions qui préoccupent le quotidien des congolais. Une interpellation constitutionnelle sur les attentes réelles de la population congolaise et non des sujets à polémiques stérile .
L’honorable Mbindule, bien que membre actif de l’Union Sacrée, le social des congolais reste son cheval de bataille, c’est tout le sens et la quintessence de la question écrite adressée contre le chef du gouvernement nationale.
En clair, par cette question écrite, un signal fort vient d’être lancé par crispin Mbindule au gouvernement de l’Union Sacrée pour cette session qui visiblement sera émaillée des multiples problèmes.
Pas de complaisance pour le contrôle parlementaire au sein de l’Union Sacrée insiste l’élu de Butembo.
Après la cérémonie protocolaire d’ouverture de ce mardi 15 mars, le Premier Ministre Sama Lukonde sera devant la représentation nationale pour s’expliquer sur le degré d’exécution du programme d’action du gouvernement depuis sa recevabilité au mois d’avril de 2021 se rappelle Mbindule.
L’élu de Butembo, Mbindule très méthodique, chapitre après chapitre presque tout les secteurs d’activités sociales sont évoqués contre le chef du gouvernement ou Sama Lukonde va apporter ses réponses.
Bref, Sama Lukonde sera en face de 34 questions de Mbindule dans quelques jours.
A l’honorable Crispin Mbindule de s’exclamer : “Nous constatons que les réalisations sur terrain ne sont pas à la hauteur des attentes de la population et semblent ne pas matérialiser la vision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi a martelé L’élu de Butembo.
Par Gerard Lemba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires