0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 18 Second

L’élu de Mai-ndombe, Anicet Babanga était resté dans la ville de Kinshasa pour résoudre une fois pour toute le problème de l’étudiant congolais.
Mission accomplie pour Anicet Babanga qui avant la rentrée parlementaire a réussi à déposer une proposition de loi portant protection de l’étudiant congolais.
Pour Babanga, l’étudiant n’est peut demeurer être victime de beaucoup de tracasseries administratives et policières. C’est à la loi de fixer un cadre de cette protection en faveur de l’étudiant congolais souligne l’élu de Mai-ndombe.
Il déplore une certaine anarchie dans les sites universitaires actuellement où l’étudiant doit se sentir protéger lors des manifestations politiques où les policiers accèdent facilement dans ces sites universitaires s’énerve Babanga.
Un constat malheureux évoqué par Babanga parfois l’étudiant est attaqué, violé et traumatisé alors il devait être le plus sécurisé mais aussi les sites universitaires. Dans la proposition, l’initiateur relève encore la dimension sociale de la prise en charge de l’étudiant congolais qui mérite aussi de certains avantages sociaux comme ailleurs a martelé l’élu.
A la question de savoir pourquoi une telle initiative parlementaire dans un contexte où les élections législatives et présidentielles se pointent à l’horizon ?
Babanga précise que l’étudiant n’est pas un instrument à manipuler pour de fin politique, d’où le sens et la profondeur de cette initiative parlementaire qui vise à sécurisé l’étudiant dans tous les secteurs de la vie a martélé Babanga. Avant de rappeler que sous le règne du Maréchal Mobutu existait une loi cadre qui ne s’adapte plus sur les réalités d’aujourd’hui d’où il faut corriger vite cette situation.
Par Odia Francine.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires