0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 28 Second

A deux jours de la rentrée parlementaire, le président Mboso pèse de tout son poids pour calmer la détermination de l’honorable kiro Grégoire qui coûte que coûte tient à descendre à son BENI natal pour affronter Josué kasongo , ce malfrat  qui l’a cité comme pourvoyeur de vivres et de médicaments au profit des rebelles des ADF.
D’après le recoupement, la sagesse du président Mboso recourt au Caucus des élus du Nord Kivu pour convaincre l’honorable Kiro Grégoire à calmer ses ardeurs  en homme d’État.
C’est à Beni depuis le 07 Mars 2022 pendant le procès, qu’un détenu à cité deux députés nationaux dans le ravitaillement des ADF  aux Nord Kivu.
Kiro s’indigne et s’offusque pour son Beni natal “ce sont mes frère et sœurs de sang” comme disait le Chef de l’État Félix Tshisekedi à Mbuji Mayi, a-t-il conclu.
Une comédie des adversaires politiques  que l’honorable Kiro tient à éclairer la justice pendant même le déroulement de ce procès insiste l’élu de  Beni.
Autrement Kiro est accusé de ravitailler les ADF contre sa propre population. “C’est invraisemblable pour une population qui ne fait que  renouveller sa confiance à ma modeste personne”, s’étonne Kiro.
Ce mensonge de Josué Kasongo doit être tirer au clair comme affirme Kiro. Beni,  ma circonscription électorale n’est pas ballotée  ni secoué par  ces élucubrations pour divertir la population.
Nonobstant une simple déclaration sans preuve réelle, l’honorable Kiro considere que cette grave accusations est une atteinte à son honneur et mérite d’être rétabli à chaud sur place à Béni.
Alors que Kiro s’appretait  pour une descente  urgente à BENI, le président de l’Assemblée Nationale Christophe Mboso ne partage pas cette précipitation à deux jours de la rentrée parlementaire, a souligné nos sources parlementaires.
Pour Grégoire Kiro, la dignité et l’honneur n’ont pas de prix “d’où je dois être vite à Beni pour taire ces critiques sans fondement qui fusent dans le réseau sociaux”.
Kiro s’exclame pour avouer qu’il est membre de l’Union Sacrée de Félix Antoine Tshisekedi.
“Et pour quel motif et intérêts, je dois retourner contre  mon propre sang?”, Kiro révèle encore qu’il est à la pointe du combat contre l’insécurité  au Nord Kivu comme peut l’attester les multiples plaidoyer sur la question de l’Est.
“A Beni, ce sont mes frères de sang qui m’ont propulsé à deux reprises et pour quel intérêt je peux rejoindre un groupe d’inciviques  pour massacrer mes frères et sœurs ? Se demande l’Honorable Kiro.
Votre média Le Télégramme du Congo a approché l’un des conseillers de Mboso qui a avoué que les élections de 2023 s’annonce chaud en coup bas au regard de ce feuilleton en prélude.
A la question de savoir si les élus de cette circonscription ne collaborent pas pour dénoncer les auteurs suspects ?
Kiro tranche : ” Je suis député national et j’ai me limite à mes attributions  parlementaires mais plutôt aux différents services de sécurité de jouer pleinement leurs rôles a martelé l’élu de Beni.
Par Gerard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires