0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 36 Second

Après l’avoir reçu de son homologue Belge Alexander Croo au Musée Royal de l’Afrique centrale à Tervuren en Belgique le jeudi 17 février 2022, c’est ce jeudi 10 mars que Sem Michel Sama Lukonde Kyenge a transmis à la Ministre de la Culture, Arts

et Patrimoines, Catherine Kathungu Furaha, le répertoire et la cassette des échantillons de 84 mille biens culturels de la RDC détenus par la Belgique depuis l’époque coloniale.

Au total 84 mille objets culturels sont attendus par la RDC à l’issue du processus de ladite restitution amorcée.

Une commission mixte constituée des experts de la République démocratique du Congo et du Royaume de Belgique doit être mise en place pour concrétiser la restitution de ces biens culturels congolais détenus en Belgique.
Au cours de la cérémonie,
le chef du gouvernement a souligné la haute portée culturelle de cette restitution

“C’est ici pour moi, l’occasion de saluer l’engagement de son Excellence le Président de la République, qui déjà, dans son rôle de Président de l’Union africaine, avait mis le thème de la culture, art et patrimoines au centre de son action et ainsi de poursuivre le combat que nos aïeux et pères de l’indépendance Patrice Émery Lumumba et Kasa Vubu, qui étaient déjà dans cet engagement du retour du patrimoine culturel congolais sur la terre de nos ancêtres. J’avais apprécié, à juste titre, la portée historique de la position du gouvernement fédéral belge affirmant sa ferme volonté politique et juridique sur la question”, a déclaré le Chef du Gouvernement

Méthodique de par son essence, Michel Sama Lukonde a martelé sur le travail de fond à mener dans tous les compartiments aux côtés de cette enjambée historique

” J’avais noté que des discussions allaient se poursuivre à divers niveaux tant politique, technique que scientifique. Ce processus nous place aussi dans la nécessité de poser les mécanismes législatifs idoines et de nous préparer sur divers plans à affronter cette perspective de grande portée historique, culturelle, et politique et ainsi répondre à votre demande, Madame la ministre de la Culture, Arts et Patrimoines de doter la République d’instruments juridiques pour rencontrer ceux de la Belgique”.

De sa part la Ministre de la Culture, Arts et Patrimoines a loué les efforts et l’engagement du premier des warriors
Pour cet intérêt manifeste à l’histoire et la culture tout en saluant volonté de la Belgique qui marque une nouvelle page de l’histoire de ces deux peuples.

“Mon ministère se  réjouit de cet inventaire qui va s’ajouter à la collection gérée par l’Institut des Musées nationaux. Les experts de mon ministère discutent de la question depuis plusieurs mois. Il sera créé une commission nationale sur la restitution” a explicité Catherine Kathungu Furaha.

Par ailleurs, quelques membres du Gouvernement de la République, le Secrétaire Général à la Culture et Arts, les cadres et agents de l’Institut des Musées nationaux du Congo, autres personnalités du monde de la culture ont pris part à cette cérémonie restreinte.

Cette démarche vise le moyen pour lequel les objets spoliés par la Belgique puissent être restitués au Congo. Au-delà de celà, les congolais doivent susciter la question de réparation.

Par Elrick Elesse

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires