0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 22 Second

Vous êtes mon sang“, s’exclamait le Président Félix-Antoine Tshisekedi lors d’un meeting à Mbuji-Mayi.
Partant de cette appartenance consanguine  que Freddy Kanku s’est inspiré pour interpeller le Chef de l’État sur le cas François Beya.
Pour Freddy Kanku, le petit frère biologique de François Beya, seul  Félix Antoine Tshisekedi en bon père de famille peut fixer sur le sort François Beya, son conseiller spécial en matière de sécurité.
Kanku rappelle le parcours loyale de François Beya sous le règne du Maréchal Mobutu originaire de l’Equateur, que Beya n’a jamais trahi, puis vient le règne de M’zee Laurent Désiré Kabila, originaire du Katanga suivi du président honoraire Joseph Kabila, que François Beya occupant toujours le poste stratégique de la sécurité sans la moindre suspicion de la trahison. Et Maintenant que surgit le régime de Félix Antoine Tshisekedi, son frère de sang. “Comment Beya  peut au regard de la consanguinité chercher à faire du tort à son frère de Sang ? “, se demande Freddy Kanku

Rappelons que cette interpellation de Beya suscite des divers commentaires. Kanku n’hésite pas à pointer du doigt certains vautours autour du Chef de l’État qui tirent des ficelles de loin.
Cette dénonciation de Kanku fait suite à la situation sanitaire de Beya qui reste préoccupante.


Ce cris de Freddy Kanku vient réconforter la position du collectif de Défenseurs de Droits de l’Homme qui exige que la Justice soit faite. Ce collectif de défenseurs exigent la transmission de cette affaire devant le juge naturel.
Enfin, Freddy Kanku compte sur la sagesse du magistrat suprême, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République pour fixer définitivement le cas François Beya.

Par Gerard Lemba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires