0 0
Read Time:3 Minute, 52 Second

La Commission Nationale de Prévention Routière (CNPR), l’organe chef de fil de la prévention routière en République Démocratique du Congo sous l’égide du Président National JEAN Rémy NGANGA MANZIMA et son Comité Directeur, ont passé aux cribles le cours des activités de l’année 2021. Une note de satisfaction avec un bilan positif des activités jugés performantes, avec l’appuie indéfectible de Chérubin OKENDE SENGA ministre des Transports Voies de Communication et Désenclavement et son vice-ministre Marc EKILA LIKOMBIO. Sens du devoir oblige, le nouveau comité Robert MATALATALA nommé incessamment a le pain sur la planche, au service de la République.

Dans le rapport retrospecrif de l’année 2021, émi par les agents de la CNPR, le bilan est très positif. La CNPR qui a pour mission de proposer au gouvernement de la République une politique concertée aussi de coordonner toutes les actions sectorielles en vue d’une meilleure sécurité de la circulation routière sur l’ensemble du réseau national, ne lésine d’aucun effort pour remplir dûment la mission lui assignée. Ainsi le succès récolté tient du fait qu’elle place l’homme au coeur de toutes ses activités.

Dans cette optique le comité Directeur avait posé les jalons par la  réfection et modernisation des locaux abritant le siège de ce service technique ceci a eu pour résultat, la dotation des
bureaux modernes et confortables.

L’augmentation du nombre des engins de son charroi automobile par l’acquisition de 4 jeeps TOYOYA 4X4 pimpant neufs remises aux membres du comité directeur ainsi que d’autres cadres sur instruction du ministre des TVCD, Chérubin OKENDE SENGA, avec comme effet l’amélioration de l’efficacité CNPR sur terrain.

Conformément à la mission régalienne,
la CNPR a, au cour de cette année 2021, organisée plusieurs formations de mise à niveau et renforcement des capacités de ses cadres et agents pour une utilisation rationnelle de ses techniciens qualifiés
en matière de la sécurité et prévention routière en RDC, qui passe par un personnel chevronné.

La CNPR a en outre organisé des recyclages des conducteurs automobiles dans des entreprises tant publiques que privées en réponse au caractère
obligatoire du recyclage automobile selon la loi régissant le code de la route. A l’instar de la Banque Centrale du Congo du côté des institutions étatiques et de la PPC du côté des entreprises privées.

Afin d’endiguer au phénomène Wewa, motocyclistes, la CNPR a accompagné des organisations pour des recyclages des motocyclistes de Kinshasa. Des activités souvent soldés par une remise des brevets.

Avec des équipes des techniciens qualifiés la CNPR a été très présente, en implantant des  panneaux de signalisation sur fond propre. Une présence remarquée, toute l’année durant pas seulement à Kinshasa mais aussi dans différentes villes du Kongo-centrale, Kwilu, kwango, etc…

Parmis les actes remarquables de cette année 2021, il faut aussi noter quatre traceuses neuves en provenance de l’Europe, octroyés par le ministre de TVCD Chérubin OKENDE, qui n’a pas lésiné des efforts pour soutenir la CNPR, qui souvent louait cet engin auprès de tierce personnes.

En vue de remédier à la situation accrue des accidents routiers au  pays, le service technique du ministère des transports voies des communications et désanclavement est descendus dans les rue de Kinshasa pour la sensibilisation. Cette opération a connu l’implantation des membres de la CNPR et du ministère du Transport qui ont sensibilisé les usagers de la route au sujet du respect des règles de la circulation afin de réduire les cas d’accident et sauver des vies.

En dehors de la signalisation verticale implantée, la CNPR a procédé en outre, au lancement de la campagne de balisage de signalisation horizontale ré-flashage des marques routières lancée en présence du ministre sectoriel chérubin OKENDE SENGA, du gouverneur de la ville de Kinshasa GENTINI NGOBILA MBAKA et les membres du gouvernement  provincial.
Sur le plan événementiel, le public est marqué par la commémoration de la 16ième journée mondiale du souvenir des  victimes de la route sous le thème: “Gestion des vitesses modérées” avec la CNPR en première ligne.

Créé en 1978 par ordonnance présidentielle, la CNPR totalise 43 ans d’existence, compte 242 agents mécanisés et 2000 volontaires. Dans le respect du genre, les  femmes de la CNPR, détiennent un nombre important, ne dérogent pas à la règle de l’efficacité dudit service.
Avec ce bilan séduisant le nouveau comité de Robert MATALATALA nommé sur arrêté 003/CAB/MIN/TVCD/2022 du 09 février portant nomination des membres du comité directeur de la CNPR, rendu public incessamment, va amorcer avec confiance en l’avenir sûr du soutien infaillible des agents et à son ministre de tutelle Chérubin OKENDE, afin de réduire le taux de mortalité par accidents routiers sur l’ensemble du territoire national.

Par Elesse Elrick

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires