0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 3 Second

Le Mouvement Citoyen Biso Peuple sera en sit-in ce vendredi à l’Inspection Générale des Finances (IGF) pour exiger l’audit organisationnel
dans le présumé détournement de 14 millions de dollars américains alloués au programme présidentiel de lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités sociales.

Cette somme prétendue detournée devrait servir à la construction des complexes scolaires et hospitaliers de haute game à Mbuji-Mayi et à Kabeya-Kamwanga dans la province du Kasaï-Oriental.

Sur les réseaux sociaux, l’on cite le Conseiller Principal du Chef de l’Etat en matière économico-financière, Marcelin Bilomba comme étant l’auteur direct de ce détournement odieux.

Marcelin Bilomba, CP du Président Tshisekedi

Selon Gauthier Muller Kasongo Ilunga, Coordonnateur du Mouvement Citoyen Biso Peuple, cet énième bruit de détournement des deniers publics crée un climat de méfiance de la population qui continue à croupir dans la misère vis-à-vis du Président Félix Tshisekedi.

Interpellé pendant plus de 3 heures à l’ANR puis au Substitut du Procureur du TGI/Gombe, Marcelin Bilomba a été relâché sans le moindre commentaire de ce deux services et a repris bonnement et librement son travail à la Présidence de la République.

Pendant ce temps, le flou demeure, d’un côté, Marcelin Bilomba a détourné 14 millions USD et il est viré de son poste du Secrétaire National de l’UDPS en charge de Budget, de l’autre côté, il garde sa place à la Présidence de la République et continue de conseiller le Président Félix Tshisekedi. En même temps, il est blanchi par le DG du FPI qui prend en quelque sorte sa position dans sa sortie médiatique, en déclarant tout haut qu’il n’y a pas eu détournement, où se trouve alors la vérité?” Se demande Gauthier Muller Kasongo Ilunga.

Gauthier Muller Kasongo Ilunga, Point focal de Biso Peuple

Nous disons NON à la politique de deux poids, deux mesures, il y a un adage qui dit : “il n’y a pas de fumée sans feu”, nous voulons voir clair dans ce dossier, voilà pourquoi nous serons en sit-in ce vendredi 28 janvier 2022 à l’IGF pour exiger l’audit organisationnel dans ce présumé détournement et à l’issue des enquêtes que l’IGF rende public le résultat”, a renchéri, Gauthier Muller Kasongo Ilunga, Coordonnateur de Biso Peuple.

Après l’étape de l’IGF, Biso Peuple préconise de faire un autre sit-in à l’Assemblée Nationale, au FPI, à l’ODEP et à la Présidence de la République.

Wait and see.

Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mukanda

Il faut le site in devant la cour de compte qui est compétent en la matière.