0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 20 Second

Alors que le Président de l’Assemblée, l’honorable Christophe Mboso lève l’option de la destitution du 1er Vice-Président de cette institution, l’honorable Jean-Marc Kabund pour se laver de sa précipitation irréfléchie de descendre à la résidence de ce dernier, les députés de l’Est se consolident autour du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi.

Et par conséquent, ils refusent de signer une quelconque pétition avant que le Chef de l’Etat donne clairement sa position dans cette affaire.

L’Affaire Kabund prend des tournures insaisissables. Comment ? Une succession des réunions se multiplient de part et d’autre dont l’issue favorable est réservée aux stratèges.

Le jeudi 20 janvier 2022, une grande réunion des députés de l’Est autrement de l’espace Swahiliphone, s’est tenue ici à Kinshasa associant de loin même par vidéo conférence ceux qui se trouveraient à l’extérieur de la capitale comme en dehors de la RDC vue l’urgence et la nécessité de la question à traiter.
Kabund et encore kabund ! Partira où ne partira pas ?
Une question qui tombe pendant les vacances parlementaires que les trois Caucus de députés de l’Est ont muri avant de prendre la position en public.
Ces trois regroupements qui constituent la majorité de députés de l’Union Sacrée se disent attentifs sur la vraie position du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, l’unique et le seul maître à bord du navire de l’Union Sacrée.
Pourquoi ? Une campagne de sape contre Jean-Marc kabund, 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale est lancée en coulisse après le feuilleton contre les Gardes Républicaines au point
même que les députés de l’Udps sont divisés sur la question de sa destitution.
Les honorables députés issues de l’espace Grand-Kivu, Grande Orientale et le Grand Katanga ont décidé de rejeter toute manipulation politique ourdie à partir du bureau Mboso pour faire tomber Kabund. L’option levée est premièrement d’écouter clairement le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, initiateur de l’Union Sacrée.
A l’unanimité, ces députés reconnaissent au chef de l’État, une culture d’écoute et de valeurs démocratiques où à plusieurs reprises et de plusieurs manières, Félix Tshisekedi les a invité autour d’une table pour écouter les uns et les autres.
Ils fustigent à la même occasion  ce comportement dégradant contre les Gardes Républicaines en tenue militaire.
Au courant de la manipulation du Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso qui utilise un groupe des députés en mal de positionnement pour obtenir la destitution de Kabund en brandissant le spectre d’une injonction émanant des services de sécurité. Faux et archifaux, rien de tel se chuchote, affirment les caucus des élus de l’Est.
Ces députés de l’Est mettent en garde tous les membres du bureau de l’Assemblée Nationale sur ce feuilleton Kabund qui risque d’emporter  tout un bureau sans laisser la moindre trace ni vestige.
Par Joseph Lounda et Gerard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires