1

L’Observatoire Volcanologique de Goma interpelle : “Le niveau d’alerte du volcan Nyiragongo est jaune, vigilence “

Le volcan Nyiragongo en alerte jaune, cet appel à la vigilance et aux respects des stricts règles de l’hygiène est adressé à la population de Goma, Gisenyi et environs par la Direction générale de l’observatoire Volcanique de Goma (OVG) dans un communiqué du 29 décembre signé par son DG le Professeur Muhindo Syavulisembo compte tenu des éléments des données instrumentales collectées en cette période de fête.

Pour cette raison d’alerte, l’OVG exige à la population de Goma et environs d’observer les stricts règles d’hygiène en lavant les mains et les légumes, en couvrant les aliments et les vaisselles et à ne pas utiliser l’eau de pluie et du lac non traitée comme eau de boisson et de rapporter tout phénomène constaté en rapport avec le volcan. Lit-on dans ce communiqué de l’OVG de ce 29 décembre 2021.

“Le niveau des vibrations continues (trémors volcaniques) est très élevé aux stations de Nyiragongo sommet, Kibati, Ruyaso et Bulengo(…) L’activité est concentrée entre Kibati, Shaheru, Mudgojoga.” Telle l’indique ce communiqué de l’OVG. Qui spécifie que “On y observe des fumerolles blanches et bleuâtre et une chaleur intense. Dans d’autres endroits de la zone, on observe les effondrements et une odeurs des dioxyde de souffre de fait sentir. Des chutes de cendres de cheveux de Pelée nous sont rapportés dans des endroits habités de la chefferie de Bukumu.” signale-t-il.

Par Elrick Elesse




De Dungu à Wamba, la population réclame à cor et à cri André Lite à la présidentielle de 2023 !

2023 se profile comme l’année de surprise lors des échéances électorales car une nouvelle donne vient de s’ajouter aux diverses calculs. Tenez, en tournée d’implantation de son parti DCC, Me André Lite dans la Grande Province Orientale, le Visionnaire découvre une attente inédit de la population.
Me Lite qui puise toute sa force dans la foi chrétienne pour avouer que Le DCC sera à la primature, la foule devant le meeting change son discours pour lui exiger la présidence.
Le Télégramme du Congo témoin de la sortie officielle à l’hôtel Béatrice n’avait pas manqué la question de savoir d’où le DCC tirait son énergie pour espérer à cette ambition de la Primature ?
Déjà le Visionnaire Lite brandissait l’écriture biblique qui dit : “tout pouvoir vient de Dieu et non d’une quelconque tendance politique”.
Aujourd’hui à Dungu, les différentes foules qui viennent répondre à l’appel de Lite a un message clair, sa base natale vise la Présidence et non la Primature.
Cet ancien ministre de droits humains sous le règne du professeur Ilunga Ilukamba s’est vu obligé de répondre à l’attente de la population.
2023, année électorale d’après le délais constitutionnel, Me André Lite et le DCC favorable à l’ambition du parti n’a pas manqué de rappeler que le parti DCC a déjà des partenaires non le moindre en Afrique comme ailleurs.
En Afrique, le parti de Raila Ondinga de Kenya, ce leaders panafricain, icône de l’opposition avait envoyé une forte délégation de son parti pour sceller cette main d’association avec le DCC de Me André Lite.
A Dungu comme à Wamba, partout le même son de cloche, la population réclame Lite a la présidence. Sur place, l’élu de Wamba nonobstant son retrait pacifique de l’Assemblée nationale s’est vu attaqué par des adversaires politiques sans assises politique à Dungu par des inventions sans fondement mieux une vue de l’esprit.
Des polémiques balayer d’un rêver de la main. Bref le RDV est pris pour 2023 que le DCC doit garder le Cap pour d’autres provinces.

Par Gerard Lemba




ESU: Sama Lukonde suspend l’exécution de la décision de Muhindo Nzangi portant nomination des membres des comités de gestion des certains Établissements

Dans un communiqué rendu public ce mardi 28 décembre 2021, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a ordonné la surséance de l’exécution de l’arrêté ministériel du 23 décembre 2021, portant nomination et désignation des membres des comités de gestion des quelques Établissements de l’ESU, jusqu’à nouvel ordre.
Ces nominations avaient occasionné des grondements polémistes au point de tomber à l’oreille du présent locateur de l’avenue Roi Baudouin Sama Lukonde, et l’ont incité a freiné leur application.
Certains estiment que Sama a écouté les réclamations jugées « fondées des uns et des autres ».

Le directeur de cabinet du Premier Ministre renseigne que le Premier Ministre a pris en compte des agitations causées par ces arrêtés, lit-on dans cette lettre rendue publique.

Par ailleurs, on pouvait lire dans la lettre du premier ministre à Muhindo Nzangi demandait aux établissements concernés par les nominations de ne pas organiser des remises et reprises jusqu’à nouvel ordre.

Cette dernière mesure prise par Michel Sama réjouit plus d’une personne.

Par Elrick Elesse




Au Kasaï, que toute personne soit soumise aux autorités, car il n’ y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, Amen s’exclame l’Honorable Ngoyi Kasanji !

Comme le démontre à suffisance la photo affichée ou le meilleur élu de la ville de Mbuji-Mayi, l’Honorable Ngoyi Kasanji a exprimé sa foi au su et au vu de tous.
Plus de doutes sur sa position, sur ses convictions de foi, l’honorable Ngoyi Kasanji était loyale à l’autorité de Joseph Kabila, le Président honoraire, aujourd’hui il démontre qu’il est foncièrement ce chrétien du temps de la fin en gardant le même cap de la loyauté devant Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le président de la RDC et Président en exercice de l’Union Africaine. Question de dimensions, Ngoyi Kasanji monte encore au point où les incrédules vicieux ne peuvent pénétrer la profondeur et la hauteur de ce geste de haute portée spirituelle.
L’honorable Ngoyi Kasanji en prévoyant sur la question de l’exploitation de nos pierres précieuses par l’entreprise Sacim. L’élu de Mbuji-Mayi lui même pétri dans l’expertise de la filière de Diamants avait alerté l’Assemblée nationale d’ouvrir l’oeil sur cette entreprise.
Aujourd’hui, après la clôture de session d’octobre, Kasanji avait précédé l’arrivée du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi au Kasaï.
Un entretien à deux, sans une tierce personne, toutes les vérités du Kasaï ont été abordé confirme la source digne de foi. Sacim, infrastructures, Miba, l’eau, électricité, gratuité et sécurité, l’élu de Mbuji-Mayi a mis à la disposition du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi toutes les infos nécessaires pour une nouvelle impulsion de l’épanouissement du Kasaï. Ngoyi Kasanji va plus loin sur les perspectives électorales pour assurer au chef de l’État son avantage du goal à verage pour son second mandat.
Tshisekedi lui même élu de Mbuji-Mayi en 2011 est fier de l’honorable Ngoyi Kasanji qui a la maîtrise de sa circonscription électorale.
Nombreux l’ignore encore sur Ngoyi Kasanji, un chrétien du Message du Temps de la Fin comme Augustin Kabuya, le Secrétaire Général de l’Udps.
Ce message biblique apporté par le Prophète de l’heure William Marion Branham qui nous retourne qu’à la Bible, c’est-à-dire en Jésus Christ.
Voilà tout le sens du symbolique gestuel de l’honorable Ngoyi Kasanji devant le chef de l’État qui martèle l’écriture de Tite 3 qui souligne rappelle-leur d’être soumis aux magistrats et aux autorités, d’obéir, d’être prêt à toute bonnes œuvre. Aussi l’écriture ne dit-elle pas qu’on ne trouve pas parmi les tumultueux?
Par Gerard Lemba




DCC et son Visionnaire Me André Lite présentent les vœux de bonheur, de prospérité et de longévité pour cette nouvelle année 2022 à tous les congolaises et congolais

Quelques mois après sa réussite sortie officielle, le parti politique DCC de Me André Lite saisie cette occasion traditionnelle de festivités pour souhaiter ses vœux de bonheur comme l’atteste ce communiqué ci-joint signé par son visionnaire André Lite. Le DCC en cours d’implantation dans le Congo profond, province après province, territoire après territoire ce nouveau né s’affirme par son message étrange qui sort du sentier battu du sphère politique congolais. DCC se réserve de toute tendance d’alignement souvent à l’aveuglette d’accompagner un leadership sans maîtriser son idéal politique.
Dans ce communiqué, DCC rappelle son inspiration divine de créér un parti politique chrétien et sensibilise pour un soutien de la vision d’une providence divine qui aboutira à un bonheur partagé entre les congolais comme tout compatriote qui a choisi la RDC comme une seconde nation. voici l’intégralité du communiqué du DCC et son visionnaire Me André Lite
Par Gerard Lemba




Wamba : Une démonstration naturelle de force d’un leadership assis de Maître André Lite

Le meilleur élu de Wamba, l’honorable André Lite sur terrain pulverise  tout record de la popularité à l’étonnement de ses adversaires politiques. Voici le feuilleton de sa dernière descente à son Wamba naturel.

ANDRE LITE TRIOMPHE À WAMBA

Alors que ses détracteurs le donnaient pour mort politiquement après sa renonciation surprise au mandat parlementaire obtenu aux dernières législatives de 2018;
André Lite a triomphé à Wamba-centre, le samedi 18 décembre dernier. Selon nos fins lumiers surplace, le mieux élu des élus de la Grande Orientale a été pris en charge dès la traversée de la rivière Nepoko qui enserpente ce territoire.
Un mouvement spontané des populations en liesse alertées visiblement par les passants qui le précédaient à différentes étapes jusqu’à son entrée  au quartier  Bakombese /Adumana où il était quasi impossible de le repérer dans la procession qui l’a conduit jusqu’au carrefour qui est en contiguë  au bureau du territoire de Wamba vers la route principale qui mène à la fois en Ituri et à la Tshopo .
Interrogé au sujet de cette liesse populaire, André Lite visiblement ému, attribue son succès à Dieu  qui lui a confié “une mission dont on ne tardera à voir les résultats dans les jours  à venir“, a-t-il indiqué.
Au sujet de la hargne dont il est victime de la part de politiciens nés de la dernière pluie dans les circonstances peu enviables dont on se passe, “c’est dans l’ordre naturel des choses. Pas plus“, a-t-il renchéri.
C’est ainsi que réagissant à une interpellation de la foule  s’agissant du stade DURUNGA qui porte le nom de son arrière-grand-père qu’il avait depuis lors décidé de construire avec sa poche, LITE s’est voulu rassurant en ce qu’il ne va pas se laisser voler un projet dont il est géniteur. Que ceux qui sont instrumentalisés contre sa personne ne le tiennent pour dit. Il est prêt à faire face à toutes leurs provocations avec tout Wamba qui le porte sinon toute la province du Haut-Uélé. Un homme averti en vaut deux ,dit-on.
Ce meeting de vérité auquel ont assisté des dizaines des milliers de personnes venues de tous les quartiers de Wamba constitue un indicateur à prendre  au sérieux par les rivaux de”mubedele“entendez  le nouvel homme. Décidément, le rendez-vous est pris pour les joutes électorales à venir en territoire de Wamba. On peut déjà gager qu’elles seront interdites aux cardiaques tant le nouvel arbitre à la tête de la CENI ne fera plus partie du camp d’en face.
Wait and see !
Le Télégramme du Congo




TSHOPO : La Communauté Enya adresse ses chaleureuses félicitations à l’honorable Jean Ilongo Tokole

Le message a été lu au nom de la Communauté Enya par Grégoire Ngubu Isaula Sammy, un message qui exprime et extériorise la joie de tout un peuple pour la désignation, par la Commission paritaire de l’Assemblée Nationale, de celui qui a été jusque-là le seul, à en croire les annales de la Tshopo, à l’honorer, Jean Ilongo Tokole, en qualité de Membre de la plénière de la CENI.
Par cette nième élévation, qui n’est nullement un fait du hasard et qui a pris en compte son expérience, ses compétences et ses qualités exceptionnelles, Jean Ilongo Tokole prouve ainsi à la face du monde qu’il est le vrai leader de la Tshopo, précise ce message dont une copie est parvenue à notre rédaction.

Samy Grégoire Ngubu Isaula

La Communauté Enya, par la bouche de Grégoire Ngubu Isaula Sammy, profite de l’occasion pour présenter à l’heureux promu et à toute sa famille, ses vœux les meilleurs de santé, de bonheur, de prospérité, de succès et de longévité pour l’année 2022. Elle implore toutes les grâces divines sur ce digne leader et fils de la Tshopo en vue de l’accomplissement de sa nouvelle mission conformément aux attentes des congolais en général et des Tshopolais en particulier.
Tout en rassurant son soutien inconditionnel et indéfectible ainsi que son accompagnement comme par le passé, la Communauté Enya souhaite plein succès et fructueux mandat à l’honorable, désormais Excellence Jean Ilongo Tokole au sein de la plénière de la CENI.
Par Marie-Jeanne BAHATI NGOY




Kinshasa Tshangu : Difficultés de trouver un taxi, le chemin de la croix en période de Noël

A quand la fin du chémin de la croix, même en cette période de Noël ? S’est demandé un usager du boulevard Lumumba du côté de la Tshangu, ayant fait le pieds, de Pont Matete à Bitabe, avant de trouver un taxi à destination de Kinkole.

La population du district de la Tshangu fait face à une situation criante de difficulté pour trouver un moyen de transport en rentrant ou en sortant le matin pour réjoindre leur différents lieux de travail. L’érection des sauts de mouton sur le boulevard Lumumba n’a pas pallié à cette souffrance persistante.

Surtout le soir dans les heures de pointes, en rentrant dans leur domicile la situation se dégrade encore plus, les obligeant souvent à faire de longs trajets à pieds au moins 1 kilomètre. Dans cette marée humaine, on se croirait à Beni, ou à une population entrain de fuir la guerre. La route était quasiment vide de voitures, mais bondées des personnes, des” voitures humaines.”.

Cette situation découle du non respect par les conducteurs de taxis et bus de tarifs de transport, des embouteillages occasionnés par les comportements ” inciviques” de certains chauffards, mais aussi parfois par les policiers de roulage censés réguler la circulation mais qui, malheureusement profitent de ces désordres pour extorquer les conducteurs automobiles, question de ne pas rentrer chez eux mains bredouilles. A cette fin d’année, sans courtoisie routière, les préparatifs de fêtes de fin d’année ne sont pas aussi de nature à décanter la situation, l’affluence de personnes qui vont au marché chercher des articles s’ajoute à des embouteillages ” interminables ” caractéristiques du district de la Tshangu, où la conduite défensive et la courtoisie routière et autres respects du code de la route n’y sont guère pris en compte.

Les autorités publiques et policières doivent redoubler d’efforts pour décourager les chauffeurs et P.C.R qui utilisent de pratiques illégales qui favorisent les embouteillages, mais à la longue elles doivent penser à mettre en place d’autres types de moyen de transport car les routes ne sont pas suffisantes pour contenir toutes la population de Kinshasa aujourd’hui estimée à 10 millions et qui ne va que crescendo d’année en année.

Le train, le transport fluvial doivent notamment être privilégiés pour desservir et” soulager” le trafic à Kinshasa.

Par Jeanly Mboma et Elrick Elesse




UPN / Madame Anastasie Masanga Maponda nouveau recteur : La Remise et Reprise curieusement reportée suite à l’absence du comité Massamba

Que cache le comité sortant du Recteur Massamba ? Prévue ce Lundi 26 décembre 2021 d’un commun accord entre toutes les parties prenantes des instances dirigeantes de l’Université Pédagogique Nationale. La traditionnelle cérémonie de remise et reprise vient d’être reportée sans motif valable par l’absence criante du comité Massamba alors que le quitus était déjà acquis avec l’organisation du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire piloté par le redoutable Mohindo Zangi.
La nouvelle équipe du recteur, le professeur Anastasie Masanga Maponda tous présent au complet mais l’équipe Massamba absente. La nature a horreur du vide dit l’adage, renchérit par un autre qui souligne que les hommes passent mais l’Université Pédagogique Nationale demeure.
Après toutes vérification à l’université, le Télégramme du Congo apprend que certains dossiers sensibles se trouveraient aux résidences de certains membres de ce comité Massamba.
Hic ? Pourquoi ? Que cachent ces dossiers sensibles si on se reproche de rien. Trois jours après l’arrêté du ministre Zangi nommant Madame le professeur Anastasie Masanga Maponda comme nouveau recteur à l’ UPN, aucun membre de l’ancien comité n’est plus visible. C’est ici l’occasion de réveiller l’Inspecteur Général de Finances, IGF qui jusque-là ne fouine pas sur les différentes gabegie financière qui gangrène les institutions supérieure et les universités de la RDC.
D’après les échos du secrétariat de l’administration de l’enseignement supérieur ce report instantané mérite une attention soutenue de l’Inspecteur Général de Finances. Connue et reconnue de tous le manque d’un leadership fort et capable de s’assumer, l’Université Pédagogique Nationale était géré au gré de chaque département ou personne ne pouvait empiéter sur la plate bande de l’autre.
Une situation de désordre dont les étudiants étaient les premiers victimes. De l’effectivité du nombre réel des étudiants, à la gestion du corps académique et personnels administratifs comme aussi la gestion des ressources financières tout planait aux humeurs de conflits stérile et improductif que seuls les acteurs bénéficient.
Après une dernière vérification, le Télégramme du Congo apprend que la cérémonie de remise et reprise est renvoyée pour le mercredi 28 décembre 2021, date que Mohindo Zangi ne souhaite plus un quelconque report au risque des sanctions disciplinaires.
Par Biya




Arrivée du chef de l’État dans la Lomami : la Nouvelle Génération Tshisekedi “NGT” unie pour l’accueil de Félix Tshisekedi

A quelques heures de l’arrivée du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à Kabinda, chef lieu de la province de Lomami, les messages de sensibilisation s’intensifient dans tous les sens par les acteurs politiques et autres.

C’est le cas de la Nouvelle Génération Tshisekedi (NGT), de Junior Mata,  coordonnation provinciale de Lomami qui appelle tous les jeunes de 5 territoires et deux villes qui composent la province de Lomami de réserver un accueil chaleureux au chef de l’État.

C’est ce qu’a fait savoir son coordonnateur, Maitre Toussaint Kamuanga Lubamba.

Nous sommes debout chacun en ce qui le concerne entrain de mobilisé la population Lomamiene en générale même ceux de cinq territoires et deux villes nous sommes tous conviés à réserver un accueil chaleureux au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui arrive ce mardi 28 décembre à Kabinda pour la toute première fois, il va foulé le sol de Kabinda voilà pourquoi nous voulons lui réserver un accueil avec pompe pour qu’il puisse sentir qu’il est au grand Kasaï chez lui” a déclaré, Me Toussaint Kamuanga Lubamba, Coordonnateur Provincial de la Nouvelle Génération Tshisekedi (NGT) dans la province de Lomami

Et de poursuivre

Le chef de l’État vient à Kabinda pour s’imprégner de l’état de lieu de Lomami, de tout ce qu’on a comme difficulté ainsi de ce que nous vivons au quotidien. C’est pourquoi il vient pour s’imprégner enfin de nous réserver les solutions idoines et énormes. C’est pourquoi même si vous êtes dans n’importe quel parti politique, voilà le moment est arrivé. Si on ne parvient pas entendre de Lomami personne d’autre ne le fera à notre place” a-t-il poursuivi

Toute fois, Toussaint Kamuanga Lubamba, dit attendre le président de la République pour lui soumettre les désidératas de la jeunesse de Lomami qui a besoin de l’emploi, encadrement, éducation pour faire rayonner la province de Lomami.

Il sied de rappeler que le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo arrive ce mardi 28 décembre 2021 à Kabinda chef lieu de la province de Lomami et sera à Mwene-ditu le 29 décembre avant de regagner Mbujimayi pour poursuivre sa tournée dans l’espace grand Kasaï.

Par Junior Mp