0 0
Read Time:1 Minute, 46 Second

Que cache le comité sortant du Recteur Massamba ? Prévue ce Lundi 26 décembre 2021 d’un commun accord entre toutes les parties prenantes des instances dirigeantes de l’Université Pédagogique Nationale. La traditionnelle cérémonie de remise et reprise vient d’être reportée sans motif valable par l’absence criante du comité Massamba alors que le quitus était déjà acquis avec l’organisation du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire piloté par le redoutable Mohindo Zangi.
La nouvelle équipe du recteur, le professeur Anastasie Masanga Maponda tous présent au complet mais l’équipe Massamba absente. La nature a horreur du vide dit l’adage, renchérit par un autre qui souligne que les hommes passent mais l’Université Pédagogique Nationale demeure.
Après toutes vérification à l’université, le Télégramme du Congo apprend que certains dossiers sensibles se trouveraient aux résidences de certains membres de ce comité Massamba.
Hic ? Pourquoi ? Que cachent ces dossiers sensibles si on se reproche de rien. Trois jours après l’arrêté du ministre Zangi nommant Madame le professeur Anastasie Masanga Maponda comme nouveau recteur à l’ UPN, aucun membre de l’ancien comité n’est plus visible. C’est ici l’occasion de réveiller l’Inspecteur Général de Finances, IGF qui jusque-là ne fouine pas sur les différentes gabegie financière qui gangrène les institutions supérieure et les universités de la RDC.
D’après les échos du secrétariat de l’administration de l’enseignement supérieur ce report instantané mérite une attention soutenue de l’Inspecteur Général de Finances. Connue et reconnue de tous le manque d’un leadership fort et capable de s’assumer, l’Université Pédagogique Nationale était géré au gré de chaque département ou personne ne pouvait empiéter sur la plate bande de l’autre.
Une situation de désordre dont les étudiants étaient les premiers victimes. De l’effectivité du nombre réel des étudiants, à la gestion du corps académique et personnels administratifs comme aussi la gestion des ressources financières tout planait aux humeurs de conflits stérile et improductif que seuls les acteurs bénéficient.
Après une dernière vérification, le Télégramme du Congo apprend que la cérémonie de remise et reprise est renvoyée pour le mercredi 28 décembre 2021, date que Mohindo Zangi ne souhaite plus un quelconque report au risque des sanctions disciplinaires.
Par Biya

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
100 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires