0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 30 Second

Gratuité de Noël ou Manne celeste ? Vivres frais offert par l’accident sur la route nationale numéro 1.
Comme au désert sous la conduite de Moïse, la manne est descendu du ciel, présentement la population du Kongo Central aux environs de Kasangulu s’approvisionnent à satiété par des vivres frais gouvernementale suite à un accident de circulation.
Curieusement, c’est un accident sans pertes de vie ni la moindres égratignures seulement le conteneur renversé directement déverrouiller par le choc.
La population étonné que cette nature d’accident sur la route nationale du Kongo Central épargne la population de moindres dégâts collatéraux surtout que près de certains villages.
Après l’étonnement, la Noël s’ouvre par un self service de Vivres frais selon votre capacité et dextérité à transporter les cartons de synchards et de poulets.
Promis par le gouvernement, son accostage sur  le quais de la ville portuaire de Matadi, ces vivres frais ont fait l’objet de publi-reportage sur les chaînes de télévision relayés par les réseaux sociaux de diverses manières.
Annoncé avec pompe, butté par le moyen de l’acheminer à Kinshasa oubliant même que le Kongo Central observe son passage avec amertume car dit-elle, le ventre affamé n’a pas d’oreilles. Cet accident est une passe en or même un estropié ne manquera pas de marquer le but.
Un Self service sans tracasserie policière, la population a palpé à sa manière une des réalisations de la promesse du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.
La question qui hante les esprits avertis est de savoir, que nous réserve la fête de Saint Sylvestre ? Pour l’instant, la population kinoise malgré lui ne peut que souhaiter Bon appétit aux Ne-Kongo.

Ci-desous vidéo

Par Gérard Lemba

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
100 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires