0 0
Read Time:3 Minute, 14 Second

Tous les signes du temps sont actuellement aux rouges par conséquent défavorable à une quelconque sortie publique du président de la République.
A défaut des instituts de sondages crédibles comme ailleurs même en politique, il existe des techniques pour mesurer la côte de l’estime confirme trois cadres de l’Udps qui ont requis l’anonymat.
Le cas sous examen est l’adresse du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi ce Lundi 13 décembre 2021 au Palais du peuple.
Si la sécurité comme les dispositions protocolaires sont en place, il reste une dimension plus important les deux ci-haut mentionnés.
Toutes choses restantes égalent par ailleurs, la côte politique du chef de l’État est en deçà de la moyenne avouent ces analystes maisons.
La question qui hante les esprits avertis est de se demander si Félix Antoine Tshisekedi en a la conscience sur cette réalité. Comme dit l’adage, chien échaudé n’a pas peur de l’eau froide.  Autrement quelque soit la plus belle formulation d’une nouvelle promesse, c’est déjà vu estiment ces stratèges de la sensibilisation populaire.
Nonobstant la proposition d’une frange du personnel de la présidence issus de l’Udps qui partagent l’assertion du report de cette adresse du lundi 13 décembre 2021.
Béton tient à affronter son public à la même date malgré toutes les informations brûtes que les réseaux sociaux ont relayé pour exprimé leurs indignations et déceptions sur certains sujets d’actualité.
Pour les hauts cadres du parti, actuellement, le contexte politique ne s’y prête guère. Ils fondent leurs argumentaires sur les sujets d’actualité brûlants qui  ne sont  jugés qu’à l’antipode des attentes de la population congolaise.
La source auprès du parti illustrent ce mécontentement à l’interne par les discours de revirement des “Parlementaires Debout” disséminés sur l’étendue de la République.  Les plus dures de ces Combattants sous les arbres veulent rencontrer personnellement le Chef de l’Etat pour une rencontre de Vérité.
Notez, “le Parlement Debout” une structure du parti qui évolue à l’informel dont le but est de sensibiliser, réchauffer, abreuver, consolider la position du parti face aux diverses positions contraires aux adversaires politiques.
Une stratégie de l’Udps qui ne cessent de donner le résultat indiscutable. Parlement Débout, une haute stratégie qui visiblement a réussi à enraciner l’Udps que beaucoup de partis ont tenté sans succès à imiter.
Selon la source, depuis ses entrailles la position du Parlement Debout, cette structure informelle est accueilli à bras ouverts par les organes dirigeants du parti. La source confirme que selon ces Parlementaires Debout, cette adresse présidentielle mérite d’être reporté à une date ultérieure et surtout que la constitution n’a pas fixé une quelconque date.
deuxièmement les taximen motos communément appelé les Wewa dans l’ensemble ne partagent pas l’avis du chef de l’État sur cette date du 13 décembre. Pourquoi ? Le dossier Kamerhe sorti en prison  tambour battant alors comme l’artiste Evoloko pour son délit de viol.
Selon eux, Kamerhe qu’il était en train de purger sa peine, il était la symbolique même de l’État de droit, souhaité pendant le 36 ans de lutte contre l’impunité du feu Sphinx de Limite d’heureuse mémoire.
La nébuleuse question de la gratuité de l’enseignement dont le décor de multiples plaintes des parents risquent de retourner contre l’Udps. Et sans oublier le social et l’inefficacité de l’Etat de siège en Ituri et au Nord-Kivu.
Les gris et lamentations des aigris, nombreux dans les oubliettes du marché d’emplois. Ainsi d’autres faits saillants ou les Parlementaires Debout sont à court d’arguments devant leurs adversaires malgré leur virulence et prétention à tout connaître.
La source confirme qu’en perspective électorale de 2023 s’y en aura élection, cette adresse devrait être reporté même d’une semaine pour le dernier réglage à l’interne. Car dit-on, il n’est jamais trop tard pour mieux faire avant de clamer haut et fort Béton cherche à défier qui encore avec le FCC est une page tournée.
Par Joseph Lounda et Gérard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires