0 0
Read Time:2 Minute, 52 Second

Le Directeur Général de l’ISS, Le Professeur  Marcel Mbikayi Mpanya en déplacement, l’ISS nous accueille par le truchement de son Secrétaire Académique, le professeur Willy Patrick Ikansha  pour fixer l’opinion comment les diplômes traînent encore dans les universités.
Après les cérémonies  de collation des grades académique pompeusement célébrées avec faste, survient un phénomène désolant de la part des ces mêmes étudiants détenteurs, injecter sur le marché d’emplois.
Quoi donc ce phénomène ? Les diplômés  par négligence ou irresponsabilité  abandonnent les titres académiques dans les universités et institutions supérieures pendant des années sans y retirés. Malheureusement, c’est le résultat découvert par Le Télégramme du Congo à l’Institut Supérieur de Statistiques, l’unique structure académique en  matière statistiques.
Situé aux encablures du stade Tata Raphaël, l’ISS n’échappe pas à ce phénomène d’irresponsabilité. Là,  après notre descente, nous avons découvert une panoplie des diplômes qui moisissent dans les bureaux du Secrétaire Académique alors que  certains procèdent déjà à de plaintes de diplômes non encore retirés.
L’ISS qui chaque année cherche à assouplir les conditions de retrait de diplômes sans succès. Pour commencer, la procédure d’impression de diplômes relève de la responsabilité publique de l’État. L’organisation est telle que chaque diplômé doit retiré son titre académique à son université ou institution supérieure après avoir remplie les conditions émises par le ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, ESU.
A l’Institut Supérieur de Statistiques, ISS, après avoir pris langue avec un échantillon des étudiants, il s’est avéré nécessaire d’écouter aussi les autorités académiques pour rétablir toutes la vérité sur la question de retrait de diplômes.
Grande est notre surprise , après avoir parlé avec le Secrétaire Général Académique de l’ISS, que des preuves palpables sur la négligence de certains diplômé.
Pour le professeur Willy Patrick Ikansha, le SGA de l’ISS, les finalistes devraient payer globalement les frais académiques ensemble avec les frais de diplômes précise le Secrétaire Académique. Malheureusement, la conjoncture étant ce qu’elle est, l’ISS compatit avec ces finalistes pour les accepter nonobstant cette irrégularité.
Nous découvrons encore chez le professeur Willy Patrick Ikansha, que la procédure d’impression de ces diplômes est lourde pour attendre le ministre de l’Esu. Premièrement, c’est l’administration de l’enseignement supérieur et universitaire qui reçoit la collecte des frais de diplômes de toutes les institutions supérieures de l’ensemble de la RDC  qui, à son tour recourt à l’hôtel de monnaie, une branche de la banque centrale qui s’occupe de l’impression des imprimés des valeurs révèle l’academique.
En possession de ces diplômes, l’administration du secrétariat de l’enseignement supérieur dispatchent les diplômes dans les universités pour remplissage. Les signatures sur les diplômes sont pour le président du jury, aussi celle du secrétariat du jury suivi du recteur de l’Université et enfin la signature du ministre de l’Esu conclu l’academique. Ces lots sont renvoyés à l’administration de l’enseignement  pour vérification de la procédure et conformité. Une fois favorable par la dernière signature du ministre, ces diplômes viennent à l’Institut supérieur. Cette enquête nous a aidé à découvrir le sérieux de l’ISS pour respecter cette procédure avant la livraison.
Constat, les étudiants graciés à la fin de l’année académique faute des difficultés financières pour assister à la collation de grades académique retournent contre leur institution académique par une mauvaise campagne, déplore le secrétaire académique.
Preuves à l’appui, le Chargé des affaires académiques ouvrent une mâle métallique  soigneusement verrouillé où se trouve une centaine des diplômes non encore retirés par les diplômés confirme ce professeur.
À suivre
Par Gérard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires