0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 11 Second

Dans une déclaration faite devant le Baromètre ce samedi matin du 4 décembre 2021, Me Dieudonné Kashita, Président de la Dynamique Unité Kasaienne, DUK ASBL dénonce la menace de mort et l’enlèvement dont sont victimes les dignes membres de la Dynamique Unité Kasaienne.
Il accuse  le pouvoir en place de la négligence et du silence coupable alors qu’en réalité ses frères de la DUK sont entrain d’exercer les prérogatives constitutionnelles qui consistent à faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui cherchent à prendre le pouvoir par la violence ou par la force.
Ces dénonciations faites par Franck Kalolo dans le cadre de la Société Civile perturbe les ennemis du Chef de l’État et de l’État de droit. Voilà pourquoi ces menaces et enlèvements n’etaient que prévisibles.
Ce qui est inquiétant, c’est que le pouvoir de Félix Tshisekedi ne protège pas ceux qui défendent le régime. Les ministres lisent et entendent les alertes et les appels des victimes comme entendrait tout le monde. “Je rappelle aux autorités que dans tous les régimes politiques il existe des foux du roi. Ils ont droit à un regard et à la sécurité, pour ne pas parler du droit à la vie. J’en appelle à l’implication des autorités du régime Tshisekedi : ANR, DGM, Police, Fardc et Parquet afin de veiller aux fous et à la famille du roi. Il ne doit pas y avoir cette indifférence car sous Joseph Kabila, Chaleur du PPRD a eu le travail pour assurer la survie des siens et lui même a été officiellement sécurisé par l’octroi d’une arme pour sa défense en cas d’embuscade ou visite nocturne suspecte. Par ici, mon expéression n’est ni une  accusation contre le pouvoir de Félix Tshisekedi, ni l’incitation à une certaine salle besogne. Je demande au pouvoir de sécuriser les siens car ils sont victimes de l’intolérance politique et de la manipulation des oiseaux de mauvais augure. Mon adresse est directement dirigée à l’endroit de son Excellence le V.PM Daniel Asselo, Ministre de l’intérieur et sécurité, de sécuriser Me Franck Kalolo et s’impliquer pour retrouver le jeune William Kalala qui a été  enlevé en lieu et place de son grand frère Franck lors de la visite de son domicile par les bandits et ce sera encourageant“, a fait savoir Me.Dieudonné Kashita, Président de la DUK ASBL.
Et d’ajouter : “Du reste, j’encourage les dignes fils Kasaïns de veiller et de sécuriser leur pouvoir, car ce pouvoir est nôtre. Tout ce que font les ennemis de l’État de droit n’est qu’une intimidation“, a conclu Me.Dieudonné Kashita, Président de la DUK ASBL.

Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires