1 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 54 Second

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale des personnes vivant avec handicap célébrée le 03 décembre de chaque année, une ASBL dénommée MUSAU FOUNDATION va procéder à la remise du prix Thérèse Ndelela aux lauréates 2021.
Pour l’occasion, deux femmes battantes ont été retenues pour cette première édition du prix Thérèse Ndelela sur base de leurs combats et réalisations au bénéfice des personnes vivant avec handicap. Répertoriées “meilleure maman de l’année“, Il s’agit d’une mère qui se sacrifie tous les jours pour l’avenir de son enfant vivant avec handicap et d’une autre, qui après des années de lutte, a réussi l’éducation de son enfant vivant avec handicap.
Il sied de signaler que lors de la cérémonie officielle, un diplôme de mérite sera remis aux meilleures mamans de l’année.

Une reconnaissance des efforts

Le prix Thérèse Ndelela est une récompense pour ces femmes des foyers qui, nuit et jour, se battent pour assurer l’avenir de leurs enfants en situation d’handicap. A en croire l’esprit de la créatrice de ce prix, Il n’est déjà pas facile d’élever et de réussir l’éducation d’un enfant invalide et pour celui vivant avec un handicap, il faut une grande détermination, un amour maternel hors pair et surtout un sacrifice de soit pour que la réussite soit du côté de la maman qui assure, généralement, l’éducation des enfants.
Pour la petite histoire, c’est en mémoire de Mme Thérèse Ndelela, mère biologique de Mme Nathalie Musau, présidente de Musau Foundation que ce prix a été créé.  Pour la fondatrice du prix, sa maman s’est réellement battue pour que l’avenir de sa fille qu’elle est ne soit pas sombre en raison de son handicap.
Je lutte chaque jour pour que ma fille ne soit pas une charge pour ses frères et sœurs dans le futur” répétait Thérèse Ndelela.
Grâce à ses efforts, Mme Nathalie Musau présidente de Musau  foundation aujourd’hui gagne honorablement sa vie et son avenir est rassuré. Elle n’est pas une charge pour les uns mais plutôt une solution pour les autres .
Le prix Thérèse Ndelela peut donc être un élément de motivation pour tous les parents qui doivent redoubler d’efforts afin d’élever leurs  enfants vivant avec handicap et leur assurer une autonomie pour leur avenir.
Nous y reviendrons.

Par Armando Mananasi
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires