0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 3 Second

Tout ce qui se raconte maintenant sur les travaux de réhabilitation des groupes au niveau de la centrale de la Tshopo en vue de la desserte en énergie électrique n’est que fruit de la machination de mauvaises langues qui ne jurent que par la manipulation et l’intox pour maximiser leur chance du buzz faussement monté.
Il s’agit des aspects et des travaux techniques et l’on sait plus ou moins ce que cela représente, indépendamment de la très bonne volonté et de la disponibilité de la SNEL à offrir à ses abonnés ainsi qu’aux consommateurs de son produit, un service de qualité.

De l’évolution des travaux en cours

Depuis le mois d’août dernier, la SNEL n’a pas du tout de repos. Les pièces envoyées à Likasi dans la Province de Lualaba sont de retour et déjà montées sur le groupe numéro 3. Après cette installation, il s’avère que tous les essais mécaniques et électriques sur ce groupe 3 sont plus que concluants.
En clair, tous les travaux préliminaires effectués par la SNEL localement pour la remise en service du groupe 3 sont complètement terminés.

Qu’est-ce qui retarde ?

A l’heure qu’il est, le joint carbone, autrement appelé joint charbon, commandé en Afrique du Sud (RSA) doit subir à partir de ce vendredi 26 novembre 2021, le contrôle de qualité. Ce contrôle comparable à celui de l’OCC devra durer 72 heures, soit du 26 au 30 novembre 2021.
Ce n’est qu’après que ce joint charbon pourra quitter l’Afrique du Sud et arriver à Kinshasa le samedi 04 décembre 2021.

A quand le courant tant attendu ?

Selon nos sources, la remise probable du groupe 3 ne peut s’effectuer que durant la semaine du 06 au 12 décembre 2021.
La patience, dit-on, est amère mais ses fruits sont très délicieux.

Quid des fêtes ?

La population de Kisangani va bel et bien fêter avec du meilleur courant, fruit de la qualité des travaux réalisés par la SNEL. Cela exige de la patience pour ne pas tomber dans cet adage swahili: “Haraka haraka haina baraka“.
Loin de faire croire à la population qu’elle a besoin des travaux temporaires. Rien n’ébranle la volonté et la détermination de la SNEL à parvenir à la satisfaction de la population par la desserte du courant attendue dans un futur très proche.
Le reste n’est que du buzz, du m’as-tu-vu, mieux, du sensationnel, surtout pour ceux qui veulent bâtir leur populisme après l’échec de leur notoriété sur ce dossier.

La rédaction

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires