0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 37 Second

Le député provincial Mike Mukebayi doit comparaître ce Jeudi 18 novembre au Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa-Gombe sur invitation.

Comme par tradition, jusqu’à l’instant aucune raison n’est encore avancée, les motifs lui seraient communiqués sur place.

Pour certains proches de Mike Mukebayi cela serait une machination du Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, avec qui ils ont eu des antécédents judiciaires, jusque-là voilés.

Quelques sources nous renseignent que ” le Gouverneur de la ville et ses collaborateurs avaient accusé l’élu de Lingwala de diffamation lors de ses derniers passages médiatiques.

Au cours desquelles Mike Mukebayi annoncait être seul en combat face à Ngobila et lançait une sorte d’appel à la mutualisation des forces et d’énergies.

Au regard de ces faits, selon les mêmes sources de votre rédaction, Mike Mukebayi, pour ce jeudi, sera représenté par ses avocats, en vue de s’imprégner tout d’abord de la situation.

Mukebayi, qui à la surprise de son électorat s’est retrouvé au sein de l’Union Sacrée dont il a porté haut comme un ténor à l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, mais tournant casaque à ces jours, il avait annoncé officiellement son départ de l’Union Sacrée, sans attendre  les conclusions des consultations du Président de son parti politique Ensemble pour la République, Moïse Katumbi, qui se poursuivent jusqu’alors. Il sied de noter que son départ s’est fait concomitamment avec celui de Delly Sesanga.

Certains curieux, s’attendaient même au soutien de Jean-Marc Kabund qui fustigeait également la mauvaise gestion de Kinshasa. Mais combien pèserait Mukebayi, par rapport aux intérêts que représente un Ngobila Gouverneur ? Surtout que l’un de leur, Gérard Mulumba dit Gecoco, forme un ticket vice Gouverneur de Ngobila.

Pour les avertis, la justice est un fouet d’entre les mains des hommes du pouvoir, et bon pour le dos de tout ceux qui s’opposent d’une certaine manière aux positions du système ( Union Sacrée). La politique du bâton…

A suivre…

Par Elrick Elesse
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires