0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:2 Minute, 25 Second

Avant comme après les consultations de formalité de Katumbi, Le Télégramme du Congo signait et soulignait que l’âme et l’esprit de Katumbi n’était plus dans l’Union Sacrée du président Félix-Antoine tshisekedi.
Le corps de Katumbi, malgré lui fut contraint de revenir à la plateforme présidentielle confirme la source. Apres une fouille méthodique de recoupements pour trouver la raison de ce revirement de la dernière minute du président du parti Ensemble.
Sans aucun doute, c’est Jean-Pierre Bemba Gombo, le président du MLC qui a bloqué Katumbi dans l’Union Sacrée. Si l’Union Sacrée souffre de l’absence d’une charte structurée susceptible de fixer les rôles et les attributions comme fût le cas du Front Commun pour le Congo, FCC de Joseph Kabila.
L’histoire embryonnaire de l’Union Sacrée etait l’affaire de trois personnalités à savoir Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi comme le ciel peut en témoigner.
L’eau est passée sur le pont au point de bousculer l’armature et l’ossature. répartition des postes de responsabilité et congolité de Tshiani en passant par le bureau de Denis Kadima de la Centrale Électorale.
La série est ouvert des déclarations de défi au sein du regroupement présidentiel. Alors l’histoire retiendra c’est ni la configuration parlementaire moins de l’exécutif qui ne pouvait retenir Katumbi ce poids lourd, un des pilier de l’Union Sacrée.
La source diplomatique avoue même que les consultations diplomatiques étaient une formalité de remplissage car dit-il l’option de quitter l’Union Sacrée était déjà acquise. La question qui hante tout esprit exercé au gymnastique de la politique congolaise est de savoir les motifs présentés par Jean-Pierre Bemba à Moïse Katumbi.
Le Télégramme du Congo vous présente le premier tome du feuilleton. Après les consultations au quartier GB, non loin de l’une des résidences de Vital Kamerhe. Katumbi avait reçu chacun des politiques, question de jauger le degré de la fidélité au guide.
Avec une seule question principale qui transperçait chaque consulté : “Es-tu prêt à continuer avec moi ?”
Seul Bemba, ancien Vice-président sous 1+4 ne pouvait obéir à ce protocole katumbiste.
Le dimanche suivant Katumbi est allé à son tour se faire consulter sur l’avenue Pumbu, résidence officielle de Jeannot Bemba d’heureuse mémoire ou se situe encore le PPRD de Kabila presqu’en face du secrétariat de Mines.
Un dimanche aéré, de 17h00 à 23h00 sous le paillotte à côté du terrain de tennis arguments contre arguments, une table parfaitement garnie à la taille de l’invité. Couverts dorés à l’époque de la dynastie. Une tête à tête avec des coeurs ouvert. Jean-Pierre Bemba était porteur d’un message confidentiel de Félix Tshisekedi.
C’est là que Jean-Pierre Bemba a réussi à convaincre Katumbi avec une promesse non élucidé par la source.
Les députés katumbiste pro départ surpris de la nouvelle décision alors que l’artillerie larguée déjà contre ce navire de l’Union Sacrée sans Autorité Morale.
À suivre

Par Gerard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires