0 0
Read Time:1 Minute, 22 Second

Un présumé kidnappeur d’enfants a été brûlé vif par la population en colère le 4 novembre dernier à Tshisangu, groupement de Tshieji, Territoire de Kamiji, dans la province de Lomami.

Déjà au bout de souffle à cause des plusieurs cas d’enlèvement d’enfants, la population de kamiji a fait usage à la justice populaire jusqu’à tabasser l’administrateur du territoire assistant qui voulait apporter son secours à la victime soupçonnée dans cette sale pratique il y a belle lurette.

L’information confirmée samedi 6 novembre dernier par l’administrateur du Territoire de Kamiji Roger Ngoyi Kadila précisant que la situation est redevenue normale.

” Je confirme cette information. C’est-à-dire qu’à Kamiji Tshisangu, un garçon qu’on soupçonnait d’être kidnappeur. Ça fait longtemps qu’on l’a soupçonné et entre temps il y a un enfant qui est porté disparu. C’est ainsi que mon ATA POLAD est descendu pour se rendre compte de la situation. Quand on a interpellé le garçon, la population s’est faite justice et est tombée sur le garçon jusqu’à lui donner la mort. Donc on l’a brûlé vif. Voulant apporter son secours, mon ATA POLAD a reçu des coups mais il s’en est sorti quand même. Mais jusqu’à présent je ne suis pas encore entré en contact avec le commandant de la police pour savoir où étaient les policiers, sinon la situation est déjà redevenue normale” a déclaré Roger Ngoyi Kadila.

Signalons que le corps sans vie de la victime de la justice populaire a été mis en terre le vendredi 5 novembre à Tshisangu , a confirmé la même source.

A Kamiji, il ne se passe pas un mois sans qu’on enregistrer un cas d’enlèvement d’enfants.

Junior Mp

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires