1 0
Read Time:2 Minute, 12 Second

Rubans roses épinglés aux bustes des filles, peut sembler un geste anodin. Or, c’est dans cette optique que pour préserver la vie de ses congénères, Channick Mbuya coordonnatrice de l’ONG, “les ailes du coeur” s’est engagée pour lutter contre le “Cancer du sein” sur toute l’étendue du territoire congolais, Kongo-central, Goma, Buvavu, Lubumbashi, Kinshasa… Avec pour thème alloué en 2021 “Tous contre le cancer du sein“.
Ainsi, femmes, mères et filles s’étaient  engagées avec hargne. Après sensibilisation du grand public au dépistage de “cancer du sein” Channick Mbuya s’est livrée au micro de Télégramme du Congo. Ci-dessous l’entretien à bâton rompu avec Channick Mbuya.

Télégramme du Congo : C’est quoi octobre rose?

Channick Mbuya : Octobre rose est un mois dédier à la lutte contre les cancers gynecologiques, ou “cancer du seins“.

TC: Quelle sont les activités organisées autour de cet événement?

CM: Nous avons lancé une campagne de sensibilisation sur toute l’etendue du territoire national, sur les reseaux sociaux et physiques. Les activités ont été realisées à Goma, Kinshasa, Lubumbashi… Nous avons egalement organisé des emissions radio.

TC : Quel objectif poursuivez vous en organisant ces journées? Pensez vous que l’objectif en question est atteint?

– CM: Notre objectif, monsieur le journaliste est d’abord celui d’informer les adolescentes, jeunes filles et femmes sur la prevention, le depistage à temps qui, il sied de le dire, peut sauver des vies. L’autopalpation qui permet un lanceur d’alerte, le symptome, afin de donner la bonne information à nos communautés.

TC: Madame Mbuya pourquoi ce thème vous tient à coeur?

CM: L’Afrique notre cher continent, détient le taux le plus élevé de mortalité par cancer du sein : en 2021 l’OMS rapporte que 85 800 femmes parmi nos sœurs, mères, amies et épouses en sont mortes. Pour arrêter cette tragédie,  il convient entre autres d’encourager la prévention par le dépistage précoce!

TC : Est-ce le cheval de bataille de votre ONG Les Ailes du Coeur?

CM : Bien sûr, parce que “Les Ailes du coeur” a cerné son champ d’action qui est l’adolescent et autres jeunes. Nous estimons que c’est cette categorie de la population qui est  généralement délaissée…
Raison pour laquelle jeunesse et leadership; Santé de la reproduction [ plannification familiale, IST/ VIH et Sida, violences sexuelles et basées sur le genre, Cancer gynecologiques]; santé communautaire; le devellopement communautaire intégré et l’environnement nous permettent de venir à la rescousse de cette frange des congolais qui d’ailleurs sont la majorité.

TC : Merci madame la coordinatrice.

CM : C’est plutôt moi qui remercie telegrammeducongo.net et vous monsieur Elesse pour l’intérêt porté à notre ONG “Les ailes du coeur”.

Propos recueillis par Elrick Elesse
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires