1 0
Read Time:54 Second

Après le dépôt de sa candidature ce dimanche, 31 octobre 2021, dernier jour officiellement selon le calendrier électoral tel que annoncé par la CENI, la deuxième femme à déposer sa candidature reçue par le bureau de traitement des candidatures, Rebecca Bongeli a accordé une interview à la presse.

Pour elle, la province de la Tshopo, connait des sérieux problèmes qui freinent l’élan de son développement.

Deux axes principaux constituent le blocage pour le décollage de la Tshopo. Il s’agit entre autre de son réseau vétuste des infrastructures routières et l’électricité.

Rebecca Bongeli Shomomo est convaincue de voir la Tshopo prendre l’élan de son décollage, une fois ces deux grands défis relevés.

Tout en reconnaissant n’avoir pas une solution miracle, Rebecca Bongeli et son colistier Christian Nzemba Boutu estiment être les alternatives pour débloquer l’encrainnage  qui rongent l’élan du développement de la Tshopo.

Notons qu’officiellement, cinq candidatures/listes sont déposées à la CENI/ Tshopo dont deux femmes depuis le début du dépôt des candidatures, le lundi 25 octobre dernier.

Par Sébastien Mulamba Mayombo/CP de Télégramme du Congo à Kisangani

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires