0 0
Read Time:2 Minute, 5 Second

Comme l’histoire de Pierre Mulele en 1968 se répète devant nos yeux ou le feu Jean-Marie Bomboko est allé le supplié avec un papier signée de la main du Maréchal Mobutu confirmant son pardon pour retourner au Zaïre  pour travailler pour la République.
Une fois Mulele à Kinshasa c’est l’histoire de la pendaison du Pont Gabu (Stade de Martyrs).
Rien de nouveau sous le ciel confirme les Saintes écritures. Contre toute attente, malgré son absence au pays, Matubuana réhabilité.
Si les arrêts de hautes instances judiciaires sont irrévocables au regard de la constitution de la République mais en politique c’est un autre terrain dont le contour et le méandres échappent même aux concepteurs.
C’est depuis le jeudi dernier que l’arrêt du conseil d’État siégeant en matière  a réhabilité le gouverneur Atou Matubuana en villégiature internationale. 
Par cette décision de la justice, le Gouverneur Atou Matubuana peut regagné son poste de travail à Matadi. Piège, estime la plupart des membres de son Gouvernement provincial qui ne souhaitent même le voir au frontière de Lufu d’où il était sorti.
D’après ces ex-collaboteurs encore en fonction, Matubuana a fait l’objet de fouilles méthodiques dans les 3 villes Matadi, Mbanza Ngungu et Kinshasa.
A Matadi, Justin Luemba assume déjà l’intérim sur décision du Vice Premier Ministre en charge de l’Intérieur Aselo  Okito. 
Les aveux de Justin Luemba declarant à qui veule entendre qu’il a trouvé les caisses de la province vide et endettée.
Quatre jours après le bénéficiaire réhabilité ne fait signe de vie comme si l’offre du visa retour ne lui intéresse pas.
Faux rétorque nos sources à Mbanza Ngungu ville natale et sa circonscription électorale où l’arrêt du Conseil d’État est accueilli comme un guet-apens  pour cueillir Matubuana dans le filet de la justice.
L’ex-gouverneur du Kongo Central s’est évaporé dans la nature alors qu’un mandat de service de parquet lui interdisait de quitter la RDC y compris ses 4 proches collaborateurs.
Avant sa disparition son Directeur du Cabinet Nzenza Zingeti et son financier Fuka étaient déjà appréhendés et sont à la prison de Makala. Son Parsec Pathy a également disparu avec le Gouverneur Matubuana.
Le rapport de l’Inspecteur Général de Finances pèse contre Atou Matubuana et l’IGF tient à son arrestation pour d’autres griefs découvert à son absence.
Tout ces éléments creditent la thèse d’un guet-apens Selon ses proches de Mbanza Ngungu. 
Qui vivra verra…   
Par Gerard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires