0 0
Read Time:2 Minute, 25 Second

L’une est publique et solennelle que la cour constitutionnelle appelle la prestation de serment, l’autre cérémonie portera sur la réunion de l’opposition à cepas en face du bâtiment du Palais de justice.

Simple coïncidence où préméditation , Notez, ce mardi le 26 octobre 2021, même  jour et même heure, même Commune de la Gombe, au même périmètre .
Au Cepas, un bloc de l’opposition autour de CCLC des catholiques seront aujourd’hui à Cepas pour une déclaration commune contre le nouveau bureau de la CENI dirigé par Dénis KADIMA.
Aux encablures  du Cepas et à la même heure la Cour Constitutionnelle appelle le nouveau bureau pour une cérémonie solennelle de prestation de serment après la signature de l’ordonnance d’investiture par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi.
Simple coïncidence où préméditation Dieu seul témoin de la marche de la démocratie en RDC. Si pour ceux qui souffrent de la cécité et considèrent que ces faits sont bénins mais pour les routiers de la plume du Télégramme ces deux cérémonies marquent le début d’un décor frontal entre l’opposition et le pouvoir de Félix Tshisekedi en perspective électorale. 
A quelques pas, deux cérémonies qui s’opposent dont le centre reste l’organisation des élections de 2023, ça   sent les bruits de bottes dit le jargon des internationalistes.
Du côté de la plus haute instance judiciaire, la Cour Constitutionnelle apprend t-on cette activité s’inscrit dans le cadre normal de ces activités  constitutionnelles qui ne peuvent souffrir des astuces politiciens confirme la source judiciaire, avant de renchérir si le choix du Cepas pour certains politiques viennent dans l’optique de provocation, la puissance publique est appelée à prendre toutes les dispositions sécuritaires. 
De l’autre côté du Cepas, la cour de la bibliothèque même ne suffit pas recevoir toutes ces plateformes à savoir Lamuka, Ensemble, les Décideurs, les CCLC, et du FCC. 
Un spectacle en vue, la police nationale même dans l’hypothèse d’encercler la Cour du Palais de la justice les participants aux assises du Cepas resteront visibles sur le champ d’action.
Gare aux provocations de quolibets prévient  un cadre  du FCC. Un constat avant  ce nouveau rassemblement, les appels à l’unisson pour bloquer la dictature fatshiste souligne Devos Kitoko, le Secrétaire Général de l’Ecide de Martin Fayulu.
Suivi de Néhémie Mwilanya, l’ex- coordonnateur du FCC qui parle de l’urgence et nécessité de fédérer les forces vives pour sauver la République. 
Ensemble qui par son Secrétaire Général  Bolengetenge annonce l’arrivée de Moïse Katumbi à Kinshasa et tant d’autres. Ils ont exploités à fond les réseaux sociaux pour cette nouvelle alliance jamais imaginé atteste à suffisance que ce régime de Félix Tshisekedi a du pain sur la planche. 
Une bataille électorale qui s’annonce avant l’événement, la commune de la Gombe dégustera la première expérience aujourd’hui aux accablures des affaires étrangères.    
Par Gerard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
JETHRO ngolu
La cours constitutionnel ce trouve a royal Mr et non au palais de la justice donc les deux cérémonie ne seront dans la même commune mais les endroits se différent de très loins