0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 8 Second

Le mouvement citoyen, La Lutte pour le Changement (LUCHA) invite les Gomatraciens à battre les pavés ce lundi 25 octobre, pour réclamer la libération de leurs camarades de lutte toujours en détention.

Le maire de Goma, le Commissaire François Kabeya a donné une suite non favorable à leur lettre d’information annonçant la tenue de ce sit-in. Dans un communiqué officiel de la mairie, il leur est suggèré le recours à d’autres voie légales faute d’état de siège.

En dépit de tout, la LUCHA dans leur dernière communication sur tweeter ont signé et persisté la tenue mordicus de cette marche du lundi 25 octobre 2021.

Après 4 mois à essayer, par le plaidoyer et toutes les voies judiciaires, d’obtenir la libération de nos camarades ou la tenue d’un procès public et équitable, il ne nous reste que la rue. Ils doivent être libérés ou nous manifesterons pacifiquement, n’en déplaise au Maire“, lit-on sur leur compte twitter.

Et d’ajouter :

Le maire de Goma, Commissaire François Kabeya, commandait la police en ville de Beni lorsque deux de nos camarades y furent tués par balles par des policiers pendant des manifestations pacifistes en novembre 2019 et mai 2020.”

Et de conclure :

N’en plaise au ciel que ce mouvement subversif de la LUCHA ne tourne pas en une répression sanglante“.

Par Elrick Elesse
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires