0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 10 Second

Il n’y aura plus de saisine des instances sportives par dénonciation d’un joueur inéligible en République Démocratique du Congo pour gagner de matches au bureau. C’est en tout cas ce qu’a décidé la Fédération Congolaise de Football Association (FÉCOFA) mercredi 20 octobre 2021.

Dans une correspondance adressée au comité de gestion de la Ligue Nationale de Football (Linafoot), l’organe faitier du football congolais instruit les organisateurs des championnats nationaux (Ligue 1 et Ligue 2) de ne plus traiter les recours des clubs émis après match.
Concrètement, à partir de ce jour, souligne la FÉCOFA, si un club remarque que son adversaire a aligné un joueur non éligible, que ça soit pour n’importe quelle raison prévue dans les Règlements Généraux et Sportifs (RGS) de l’organe dirigeant le ballon rond au pays, il doit déposer sa plainte avant le coup d’envoi de la rencontre en question, conformément à l’article 298 des RGS afin d’éviter certaines pratiques antisportives dans le chef des dirigeants et autres acteurs du football, ainsi qu’une probable remise en question des résultats acquis sur le terrain, parfois déjà homologués.

Il sied de noter que lors d’un match de la Linafoot, les compositions de deux équipes sont rendues publiques avant le coup d’envoi. C’est à partir de ce moment que tout club de football doit vérifier si son adversaire a aligné un joueur non qualifié et émettre sa réserve.

Par Junior Mp

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires