0 0
Read Time:1 Minute, 42 Second

Le Télégramme du Congo a personnellement interviewé l’honorable Claude Nyamugabu pendant la chaude plénière consacrée sur l’enterrinement des membres de la Centrale Électorale le samedi 16 octobre vers 17 heure 30 minutes, heure de Kinshasa dans la salle de Congrès du Palais du peuple.
D’où vient la prétendue arrestation de Me Claude Nyamugabu depuis le 16 octobre selon la page Facebook de Marie Espe Anicette ?
Une sortie largement ratée ne méritant aucune vérification pour Le Télégramme du Congo car dit-il témoin de sa liberté aérée.
Le professionnalisme de notre média en ligne étant de mise, nous avons appelé l’honorable qui nous a rassuré : “Je suis libre chez moi à la maison”.
L’intox sort dans un contexte d’annulation des plusieurs contrats de concession forestière instruit par le Chef de l’État lors du dernier conseil du ministre que des mauvaise langues ont voulue exploiter a tord contre l’élu de Kabare. Ses avocats comme lui même,ne sont pas au courant d’une quelconque invitation à la justice.
La question qui vient aisément à l’esprit de tout averti est de savoir si arrestation il y a où est alors le respect procédural à la matière ?
Une autre formalité d’usage, Blaise Zahinda le Conseiller en Communication de l’honorable Claude Nyamugabu répète mot à mot la phrase de l’autorité. Suffisant pour notre média en ligne Le Télégramme du Congo de clos toute démarche .
La cybercriminalité via les réseaux sociaux ne méritent-ils pas une réforme à la matière? Par cet intox, vu la vitesse que véhicule l’infos et ses dégâts collatéraux les textes de la République comme aussi led statuts et règlements qui organisent la profession de la presse a du pain sur la planche.
Pour rappel Maitre Claude Nyamugabu plusieurs fois Ministres, Vice ministre et gouverneur n’a jamais était inquiété pour un quelconque dossier.
Ainsi nous vous invitons à lire et à relire la position de maître Claude Nyamugabu sur l’enterrinement de l’équipe de Denis KADIMA. Contacté, il est aussi libre de ses mouvements comme l’atteste notre rencontre.
Par Gerard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires