0 0
Read Time:58 Second

Mission accomplie pour l’Union Sacrée du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi avec l’entérinement constitutionnel de l’équipe de la Centrale Électorale.
La plénière tumultueuse du samedi 17 octobre consacrée à l’entérinement a connue des scènes de turbulence, des bagarres et des jets de projectiles entre le Pour et le Contre.
Le micro du Télégramme du Congo a approché l’honorable Claude Nyamugabu , membre de l’Union Sacrée satisfait de l’entérinement qui a connu successivement de retard à toute les étapes à commencer par les religieux de la société civile reconnaît l’élu de Kabare au Sud-Kivu.
Suivi de l’installation de la commission mixte paritaire, que des contestations rappelle l’ex-gouverneur du Sud-Kivu.
Le bureau de l’Assemblée Nationale a pris soin d’accorder 72 heures de la dernière chance, aujourd’hui notre institution a pris la chose en main par cette décision ultime pour marquer notre volonté à organiser les élections dans le délai prévu souligne Maître Claude Nyamugabu.
Cette victoire est aussi le respect de la constitution, comme le respect de la démocratie ou la voix de la majorité prime sur la minorité conclu cet ex-Ministre du Sport.

Par Gerard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires