0 0
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
Read Time:1 Minute, 54 Second

C’est confirmé, le Président Félix Tshisekedi, le magistrat suprême va honorer les corps de la magistrature par sa présence personnelle à la rentrée judiciaire cet avant midi au Palais du peuple en direct de la Radio télévision nationale congolaise RTNC.

La Cour Constitutionnelle que dirige Dieudonné Kaluba est l’unique juridiction constitutionnelle de la RDC au regard de ses textes composée de 9 membres nommés par le Président de la République dont 3 désigné par lui-même.
Tous les institutions de la République sont invitées à rehausser de leur présence en cette cérémonie d’ouverture solennelle.

Le magistrat suprême comme première institution, suivi du Parlement, l’Exécutif et les Cours et Tribunaux sans oublier la Représentation diplomatique accréditée à Kinshasa seront tous de la partie.
Notre source judiciaire confirme que les institutions d’appui à la démocratie, la fédération des opérateurs économiques et d’autres personnalités publiques vont répondre aussi à ce rendez-vous judiciaire. Cette rentrée de la cour constitutionnelle interviendra à un moment où certains sujets d’actualités nécessitent la vraie version interprétation des textes de la République. Parmi ces sujets, la désignation de membres de la Centrale Électorale dont la constitution est interprétée des diverses manière selon le camp d’appartenance. Suivi d’un autre sujet brillant à savoir la légalité de la taxe dit RAM.
La même source souligne la problématique des conflits dans les institutions provinciales et ses animateurs.
Enfin la 10ème prorogation de l’État de Siège qui, sûrement mérite un éclairage sur sa continuité.
Bien d’autres que la Cour Constitutionnelle abordera devant d’autres institutions qui  résistent au temps nonobstant la caducité de leur rôle et leurs caractères budgétivore. Le président Dieudonné Kaluba aura à rappeler les missions constitutionnelles réservées à cette cour mais aussi la limite avec les cours sœurs.
Toutes les dispositions pratiques étant bien préparer dont la retransmission en direct pour que l’entièreté du pays suive en direct cette cérémonie.
Notez que cette cours est issue de l’éclatement de l’ancienne Cour Suprême qui a donné naissance à la Cour Constitutionnelle, au Conseil d’État et à la Cour de Cassation.                                
Par Gerard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
image_pdfImprimer PDFimage_printImprimer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires