2 0
Read Time:3 Minute, 15 Second

Trop c’est trop ! Les agents du Commissariat Général à l’Energie Atomique, CGEA  n’arrivent plus à se retenir et/ou à se contenir face aux délits et bavures du Ministre José Mpanda de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique. Une pétition signée par la majorité des agents vient de lui être adressée pour le rappelé à l’ordre.

Conformément aux résolutions arrêtées lors de l’Assemblée Générale du 15 Septembre 2021, les pétitionnaires constantent dans le chef du Ministre José Mpanda neuf (9) griefs qui portent préjudice au bon fonctionnement du CGEA.

D’entrée de jeu, le Ministre José Mpanda est accusé d’ingérance dans la gestion quotidienne du CGEA. Il a un oeil regardant sur l’état de trésorerie et oblige le Comité de Gestion à verser les quotités dans son Cabinet alors que cette pratique est interdite aussi bien par la Présidence de la République, que par la Primature, dénoncent les pétitionnaires. À eux d’ajouter, avec cette pratique, le Ministre José Mpanda asphyxie financièrement le CGEA.

Ces agents ont laissé entendre, qu’en violation des dispositions de sécurité et de surêté, le Ministre José Mpanda a fait visiter à l’improviste les installations nucléaires du CGEA, réputées stratégiques, par des personnes inconnues.

Réacteur TRICO II du CGEA

Sur sa recommandation, il y a alignement dans les listings de paie du CGEA de huit agents fictifs. Ces huit personnes qui sont régulièrement payés n’ont jamais été identifiés ni reconnus commes agents du CGEA. Ce genre de comportement du Ministre José Mpanda est constitutif de faux en écritures et de détournement des deniers publics, ont fait savoir ces pétitionnaires.

Selon ces agents, en suspendant sans motif valable la couverture financière de l’assistance dont bénéficiait le CGEA de la part du Consultant International NPC, le Ministre José Mpanda veut délibérément bloquer la mise en oeuvre du redémarage du réacteur de recherche TRICO II du CGEA et de causer inutilement le retard dans le programme de coopération nucléaire de la RDC avec l’AIEA.

En ce moment où le Gouvernement de la République s’apprête à verser les fonds auprès de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique en vue d’acquérir les équipements requis pour la modernisation du réacteur TRICO II, les agents du CGEA ne veulent pas entendre tout audit-réglement des comptes mené par des personnes intéressées et bénéficiaires de la quotité qui veulent se venger contre le Comité de Gestion du CGEA qui a suspendu le versement de leurs quotités en application de la décision du Chef de l’Etat.

Les pétitionnaires révèlent encore que, le Ministre José Mpanda avait conduit auprès de l’AIEA, à la Conférence Générale, une délégation de personnes étrangères au Ministère et sans aucune expertise ni intérêt dans le domaine de l’énergie nucléaire tout en laissant de côté les personnes qui gèrent au quotidien le réacteur et à même d’engager des discussions solides avec l’AIEA.

À eux de se demander : “Ne faut-il pas voir dans toutes ces manoeuvres une volonté manifeste de placer les personnes acquises à la cause du Ministre de la RSIT pour mieux bloquer le redémarrage de notre réacteur et tout le programme nucléaire de la RDC?

Et d’ajouter : “Jusqu’où iront les représailles du Ministre de la RSIT à l’endroit du CGEA et qui peut bien lui en empêcher de tous les abus du pouvoir qu’il est entrain de manifester à l’endroit d’une institution publique qui n’a fait qu’obéir aux autorités du pays?

En guise des recommandations, ils demandent entre autres au Ministre José Mpanda : 

– De permettre les déplacements des chercheurs par la signature des ordres de missions;

– De créer un climat de paix et d’harmonie entre tous les membres du personnel du CGEA en commançant par le Comité de Gestion, les Cadres de Direction et de Commandement ainsi que les Agents de collaboration en vue de faire avancer la recherche tant au sein du CGEA qu’en RDC;

– D’arrêter avec l’infiltration des membres du CGEA.

Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
NTUMBA Emmanuel
Un homme cupide et voilà que la recherche n’avance pas dans ce pays à cause de telle personne au sommet de l’état