0 0
Read Time:1 Minute, 29 Second

Les résistants de  LAMUKA vont affronter la police congolaise ce mercredi 15 septembre à la rue. Tout attroupement de plus de cinq personnes sur la voie publique ce mercredi 15 septembre 2021 est interdit à Kinshasa.
Le Général Sylvano Kasongo a annoncé cette interdiction personnellement sur Radio Top Congo, la meilleure du moment pour dissuader tout esprit de braver la puissance publique.

D’après le général Sylvano Kasongo, dès ce soir, les éléments de la police nationale congolaise seront déployés dans tous les artères pour faire appliquer la mesure.

« Ceux qui vont s’hasarder à troubler l’ordre public demain (mercredi) vont trouver la Police sur leur chemin. Tout attroupement de plus de 5 personnes sera dispersé avec des armes non létales. Nous avons l’instruction d’interpeller toute personne qui ira à l’encontre de la décision de l’hôtel de ville », a déclaré le Général Sylvano Kasongo.

Kasongo rappelle la réunion élargie tenue le lundi dernier à l’hôtel de Ville ensemble avec les dirigeants de LAMUKA.

« On a tenu une réunion hier (lundi) avec les gens de LAMUKA. Le gouverneur leur a donné l’autorisation (de manifester) le 17 septembre, pas le 15 septembre ».

Notons que, le Gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila avait décalé de deux jours la marche de LAMUKA initialement prévue le mercredi 15 septembre au vendredi 17 septembre 2021. Il avait justifié son action par l’ouverture de la session parlementaire de septembre consacrée au budget dont la date du 15 septembre est un prescrit constitutionnel.
Malgré le refus de Ngobila, LAMUKA tient mordicus à marcher en cette date pour exiger la dépolitisation de la CENI, reformer les lois électorales et les institutions et barrer la route au glissement.
Affaire à suivre.
Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires