0 0
Read Time:1 Minute, 54 Second

Le départ de Atou Matubuana était prévisible et irréversible, cela était  confirmé bien avant par notre source au ministère de l’intérieur.
Atou Matubuana a précipité son départ par sa réaction brutale contre la décision du VPM. Coup sur coup, à peine annoncé par Aselo de l’organisation des élections sur les 14 provinces y compris le Kongo Central, Atou Matubuana monte au créneau pour défier l’autorité du VPM et lui rappeler à l’ordre. Comme quoi, Aselo devait vite soustraire sa province de cette liste car, elle ne traverse aucune crise interinstitutionnelle.
Énervé, Aselo n’a pas supporté ce bras de fer engagé avec son subalterne du territorial. Pour montrer ses biceps de VPM et surtout donner l’exemple à d’autres qui pensent que, Aselo égal à Kankonde, il fallait cogner dur, révèle notre source au Ministère de l’Intérieur.

Fini le désordre et la cacophonie qui régnaient au Kongo Central après la destitution du Gouverneur Atou Matubuana par les élus provinciaux en date du 04 décembre 2019.
Dans un télégramme daté et signé ce lundi 06 septembre 2021, adressé au Vice-Gouverneur Justin Luemba, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur Daniel Aselo prend acte de la destitution du Gouverneur Atou Matubuana par les députés provinciaux et appelle le Vice-Gouverneur Justin Luemba à faire l’intérim jusqu’à l’élection du nouveau Gouverneur.
“…A la suite de la décision de destitution de Monsieur Atou Matubuana Nkuluki prise le 04 décembre 2019 par l’Assemblée provinciale du Kongo Central, tirant conséquence de l’article 147 alinéa 2 de la Constitution, tel qu’interprété par la Cour Constitutionnelle dans son arrêt R. Const 1171 du 29 mai 2020, nous avons de sus dite destitution… “, peut-on lire dans ce télégramme du VPM Daniel Aselo.

Tweet 2 du Ministère de l’Intérieir
Tweet du Ministère de l’Intérieur
Télégramme du VPM Daniel Aselo


Notons que cette décision du VPM Daniel Aselo est tombée juste après sa rencontre de ce lundi avec le caucus des députés provinciaux du Kongo Central.
Pour rappel, Atou Matubuana a été destitué par l’organe délibérant pour incompétence et malversation financière. Avec cette prise d’acte du VPM Daniel Aselo, Atou Matubuana n’échappera plus à la justice après la révélation de l’Inspection Générale des Finances sur le prétendu détournement de plus de 1 million de dollars américains.
Par Joseph Lounda
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires