0 0
Read Time:2 Minute, 49 Second

Comme il fallait s’y attendre les déviations de l’artiste musicien Koffi Olomide à l’endroit de maman Olive Lembe Kabila, l’épouse de Joseph Kabila, Président de la république honoraire, n’a pas laissé indifférent l’Honorable Daniel Nsafu.
Très choqué, Daniel Nsafu n’a pas manqué d’exprimer son indignation contre l’artiste musicien Koffi Olomidé. 
Selon lui, c’est la tactique de Koffi Olomide, il cherche toujours à créer un buzz avant chaque concert. Et cette fois-ci la diaspora congolaise vivant en Europe a compris son méthode machiavélique.
Fustigeant son entrée en politique, Daniel Nsafu veut savoir la motivation de cet artiste musicien en politique alors que la musique l’a tout donné.
Selon lui, en s’adhérant à l’AFDC de Bahati Lukwebo, Président du Sénat, Koffi Olomide demeure dans sa logique d’avarice. Son leitmotiv pour changer des positions à tout moment  reste et demeure les motifs pécuniaires. Cette versalité est indigeste en politique  a martelé l’élu de Mont Amba. 
Et de lui rappeler que l’espace politique  est un  terrain qui répond à une autre logique.
Perspicace et visionnaire qui a un sens élévé d’anticipation, Daniel Nsafu projete et pense que, la stratégie de Koffi Olomide de s’attaquer à la première dame honoraire  Olive Lembe Kabila était juste pour   charmer les combattants de la diaspora congolaise en Europe en perspective de son concert prévu a la fin de cette année en France. 
Cette quête de buzz ne cadre plus avec l’âge de l’artiste selon ce natif de Matete.   Sa capacité de prévoyance fait de lui un politique incompris du grand public mais le temps fini par lui donner toujours raison.
Pour Daniel Nsafu, Koffi Olomide est cupide, amoureux d’argent et des biens matériels.

Koffi Olomide


Avant 2011, cet artiste avait des positions diamétralement opposées au régime de Kabila mais il a fini par changer de position après une corruption sous prétexte d’une chanson de campagne. Je mets cet homme à défi s’il peut resister une petite somme pour m’ovationner.
Le tableau peint par Daniel Nsafu contre le patron de Quartier Latin n’est pas fini. Selon lui, l’artiste n’a aucun idéal en politique et n’a pas sa trempe. Il a adhéré à l’AFDC pour succer l’argent de Bahati Lukwebo par contre moi j’ai bravé la dictature de Kabila, j’ai été au front avec des marches réprimées par le sang sans compter les divers  emprisonnements. Aujourd’hui les Rdcongolais de Mont Amba ont reconnu mon combat et me voilà récompensé par un siège à l’Assemblée nationale, a martélé l’Honorable Daniel Nsafu.
Et de se demander, comment un musicien peut-il abandonner son métier de prédilection pour entrer en politique? Selon cet élu de Mont-Amba, député ou sénateur, Koffi Olomide ne peut rien apporter de bon à la nation congolaise.
L’environnement ou l’artiste évolue est à la base de tout. Un pays riche produit des artistes riches comme aussi un pays pauvres produit aussi des artistes pauvres  a renchérit l’honorable Daniel Nsafu. 
Afin, l’intraitable Daniel Nsafu salue les communicateurs du Pprd qui ont récadré et rabaissé l’artiste ce qui lui a poussé à s’excuser. Lui qui présente une image d’un artiste suffisant et imbu de lui même. Chapeau bas à ces communicateurs du Pprd.
Pour clore le chapitre Koffi Olomide, Daniel Nsafu fustige sa cupidité et son avarice qui risquent de mal tourner.                            

Par Joseph Lounda et Gérard Lemba
Le Télégramme du Congo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires